top of page

Le Grand Prix du CDI 3* de Jardy pour le Portugal - Anne Sophie Serre & Jibraltar de Massa 4 èmes

Pour la 3 ème année consécutive, le Haras de Jardy renoue avec le dressage international en organisant un CDI 3* ; un évènement qui se fait doucement sa place dans le calendrier, suffisamment pour avoir été retenu par l'Espagne comme partie intégrante de son processus de sélection pour les JO de Paris. Côté français, si les prétendants à l'équipe de France sont davantage tournés vers la Coupe des Nations de Rotterdam, puis celle d'Aix la Chapelle, 9 couples tricolores se présentaient tout à l'heure devant Raphael Saleh, incontournable cette année puisqu'il présidera les épreuves olympiques, Marietta Almasy, Ulrike Nivelle, Magnus Ringmark et Isobel Wessels. Comme l'année dernière, on regrettera encore l'absence de retransmission live, pourtant incontournable aujourd'hui pour espérer obtenir la visibilité dont le dressage manque tant, contraignant les "canaux d'information" non présents sur place à un traitement minimal et peu intéressant ; un choix qui révèle parfois aussi les contraintes budgétaires auxquelles sont soumis les organisateurs d'évènements.


C'est un véritable hold-up que les portugais João Pedro Moreira & Fuerst Kennedy Old réalisaient cet après-midi : encore peu expérimentés à ce niveau qu'ils ne débutaient qu'en février sur le CDI 3* du Mans, le cavalier de 39 ans et l'étalon par Fürstenlook quittaient en effet la piste avec un 74.304%, améliorant au passage de plus de 3% leur record personnel jusqu'alors acquis fin avril à Hagen. Il s'agit vraisemblablement de la meilleure performance portugaise de l'année sur le Grand Prix.


En quête de l'attention de la Fédération australienne, Simone Peace & All We Need sont seconds à 70.522% ; une prestation dans la veine de celles qu'elles déroulaient à Samorin et St. Margarethen. Le podium du jour est complété par l'espagnol Claudio Castilla Ruiz et Hi-Rico do Sobral, à 70.348%.


Anne Sophie Serre & Jibraltar de Massa montraient déjà sur le CDI 4* du Mans leur retour à avantage d'harmonie. Parfois tendu par le passé, le fils de San Amour et sa cavalière signaient en effet la meilleure performance du jour avec un tout à fait satisfaisant 70.065%, à un rien de leur record personnel établi à Ornago en septembre dernier ; une prestation sans faute majeure qui causait tout de même un certain désaccord chez les juges avec aussi bien un 67.717% qu'un 72.065%.



Côté français, viennent ensuite Jessica Michel Botton & Djembe de Hus : évalués d'un 68.674%, ils établissaient leur nouveau score de référence et sont 6 èmes, juste devant Carlos Pinto et Joolz de la Gesse, 7 èmes à 68.261%, soit leur nouveau record. Plus loin, on retrouve Alizée Roussel & Bel Amour 12 èmes à 67%, Pauline Guillem & Lucky Gold 14 èmes à 66.696%, Caroline Godin & Querida de Hus 18 èmes à 65.152%, Barbara Clément Klinger & Bolero du Coussoul 20 èmes à 64.956%, Bertrand Liegard & Ginger 22 èmes à 64.413% et Stéphane Mazzacco & Wizzard W 25 èmes à 63.848%.


Résultats complets ICI


crédit photo : FFE/PSV



コメント


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page