Ismail Jilaoui en route pour les Jeux Olympiques de Tokyo


2019 touche bientôt à sa fin et avec elle la clôture de la période de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Si les grandes nations qui participeront à l'échéance japonaise sont connues depuis les Jeux Mondiaux de Tryon et les Championnats d'Europe de Rotterdam, l'événement verra aussi la participation de nations émergentes qui, elles aussi, ambitionnent d'inscrire leur nom dans l'histoire de la discipline.

Actuellement en tête du Groupe F de la Fédération Équestre Internationale, le marocain Ismail Jilaoui et son What a Feeling sont désormais presque assurés d'être le second couple de l'histoire marocaine à s'aligner aux Jeux Olympiques en dressage.

Engagé la semaine prochaine sur le prestigieux CDI 5* de Frankfurt, le cavalier marocain installé à Casablanca, mais dont le cheval reste basé à proximité de Lyon, n'a aujourd'hui quasiment plus à craindre la concurrence des autres cavaliers du groupe dont il dépend, puisqu’aucun n'a enregistré de sorties en compétitions depuis plus d'un mois et qu'aucun n'est attendu sur l'étape Coupe du Monde de Malines, dernier concours qualificatif pour les Jeux Olympiques (voir ICI).

Doté d'une confortable avance dans le classement olympique permanent acquise grâce notamment à : une 2 ème dans le Grand Prix et une 3 ème dans le Grand Prix Spécial du CDI 3* de Séville, une 4 ème place dans le GPS du CDI 3* de Cascais ou encore ses 5 et 6 ème places sur le CDI 3* de Alter do Chao, Ismail Jilaoui semble désormais presque assuré de fouler la piste tokyoïte avec What a Feeling, son acolyte depuis 11 ans maintenant.

Après les Jeux Mondiaux de Tryon l'année dernière, l'élève de Kyra Kyrklund a donc le regard tourné vers le pays du soleil levant.

crédit photo : Petra Kerschbaum


CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

childéric.jpg
GIF-Foals-2020-HDLG.gif
31.gif
Natacha Micoud dressage.png
encard.jpg

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020