top of page

Quels cavaliers au départ de la Finale Coupe du Monde ?

Après l'étape Coupe du Monde de s'Hertogenbosch, la liste de départ de la Finale de Riyad se dessine. Si on connaît les 3 américains à prendre le départ de l’événement (voir ICI) et que Morgan Barbançon indiquait hier à Dressprod avec lequel de ses chevaux elle s'alignera (voir ICI), du côté des 9 places attribuées à la ligue de l'Europe de l'Ouest, on sait, à peu près, à quoi pourrait ressembler la liste de départ. A peu près seulement puisqu’entre les Jeux Olympiques de Paris et une Finale sujette à l'expression de convictions comme le faisait l’australien Christopher Hector dans les colonnes de son The Horse Magazine (voir ICI), le plateau de cavaliers pourrait bien évoluer :



Vainqueur de l'édition précédente : Jessica von Bredow Werndl

Le règlement indique cependant  que pour participer à la Finale, il est nécessaire : « avoir obtenu au moins 68% en Grand Prix Freestyle dans un CDI-W qualificatif à deux occasions différentes, y compris pour le défenseur du titre ». Avec une seule participation, à l'étape de Bâle en janvier, Jessica von Bredow Werndl ne serait donc pas qualifiée : le communiqué FEI envoyé à la presse au lendemain de l'étape suisse indiquait que la Finale ne faisait pas partie de son programme, l'allemande préférant privilégier les JO de Paris.  Jessica von Bredow Werndl pourrait néanmoins solliciter une invitation à la FEI dont la réception semble improbable : en 2018, et malgré deux victoires sur les étapes de Herning et Göteborg, la demande de Cathrine Laudrup Dufour, alors numéro 3 mondiale, avait en effet été refusée.


9 premiers du classement de la ligue de l'Europe de l'Ouest :


1 : Isabell Werth : avec déjà 24 Finales au compteur (!), elle semble favorite pour s'imposer une 6 ème fois (1992, 2007, 2017, 2018, 2019)

2 : Charlotte Fry

3 : Patrik Kittel

4 : Matthias Alexander Rath

5 : Nanna Skodborg Merrald

6 : Morgan Barbançon

7 : Raphael Netz : 3 cavaliers maximum par nation étant autorisés, le tenant du titre inclus, l'ex-cavalier des écuries Aubenhausen pourrait voir sa qualification lui échapper si Jessica von Bredow Werndl sollicitait et obtenait une invitation.

8 : Emmelie Scholtens

9 : Borja Carrascosa



En cas de refus d'un un ou plusieurs qualifiés «  si des places sont encore disponibles, elles seront attribuées aux couples ayant la position la plus élevée au classement Coupe du Monde du mois de février de l'année en cours et qui ont participé à au moins deux qualificatives CDI-W ». Viendraient donc ensuite :


10 èmes ex-aequo : Flore de Winne et Diana Porsche. Le règlement du circuit indique « en cas d'égalité pour la dernière place qualificative, les égalités seront départagées par la moyenne des scores en pourcentage attribués aux athlètes lors des qualifications. L'athlète avec le score moyen en pourcentage le plus élevé se qualifiera ». Avec une moyenne de ses 4 reprises libres Coupe du Monde de 77.025%, la jeune belge devance l'autrichienne.


12 ème : Pauline Basquin

13 ème : Alexandre Ayache

14 èmes ex-aequo : Bianca Nowag & Larissa Pauluis


A suivre donc ...


crédit photo : FEI/Stefan Lafrentz

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page