top of page

Equita Lyon : les réactions de Jessica von Bredow Werndl et Jean Morel

Après le Grand Prix de ce matin (voir ICI), Jessica von Bredow Werndl et Jean Morel livraient leurs impressions :

Jessica von Bredow-Werndl

« Je me suis sentie très bien sur la piste. Dalera était réellement bouillonnante, mais elle était très concentrée et à l’écoute. Pendant une seconde, nous avons perdu notre connexion, générant une petite incompréhension et la perte de quelques points, mais j’ai eu un excellent ressenti sur l’ensemble de la reprise et je suis vraiment heureuse d’être de retour en compétition dans ces conditions. Concrètement, je n’ai réellement arrêté de monter pour ma grossesse que quelques semaines. Dalera est la jument que j’ai montée le plus longtemps enceinte puisque j’en étais à la fin de mon cinquième mois de grossesse lorsque nous avons concouru à la Finale de la Coupe du monde FEI. Dalera a vraiment pris soin de nous. Ensuite, c’est de nouveau elle que j’ai remontée en premier quelques jours seulement après l’accouchement. Entre temps, une jeune fille la montait aux écuries afin de la maintenir dans un bon état de forme, et je gardais un œil sur elle. Demain, je vais présenter ma nouvelle Reprise Libre en Musique. Je dirais que c’est une histoire d’amour que Dalera et moi avons avec la France. J’adore ce pays où il est bon de revenir, j’aime sa musique, notamment Edith Piaf, et j’ai vraiment envie de représenter cela dans ma reprise. J’ai monté sur le thème de « La La Land » dans mon précédent programme libre pendant quatre ans. Depuis, nous nous sommes améliorées et cette nouvelle chorégraphie correspond mieux à ce que nous sommes capables de faire aujourd’hui. Concrètement, je l’ai déroulée trois fois à la maison. J’ai modifié certaines choses à chaque fois, et mercredi dernier, lorsque nous l’avons testée, je me suis dit : « Ça y est, c’est bon, nous sommes prêtes ! »


Jean Morel, sélectionneur de l’équipe de France

« Je suis satisfait car même si nos cavaliers ne sont pas parfaits, nous avons franchi le cap des 70%, ce qui était notre objectif. C’est encourageant et ils ont tous réellement progressé. Ici, nous n’avons pas d’objectif de résultat, mais la volonté d’apporter de l’expérience aux chevaux et aux cavaliers. C’est en allant en concours que l’on voit le comportement des chevaux et ce qu’il faut améliorer. »


crédit photo : PSV

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page