Alain Francqueville : nous perdons en Margit Otto Crepin une grande dame du Dressage


Ancien Entraîneur national en charge du Dressage, Alain Francqueville a bien connu Margit Otto Crépin. Il revient pour Dressprod sur sa carrière et son engagement pour la discipline :  "nous perdons en Margit Otto Crepin une grande dame du Dressage. La cavalière, la compétitrice qui a permis à la France de briller sur les podiums olympiques, d’Europe et Coupe du monde. Elle a été l’image de la France dans les plus grandes compétitions. Elle a constamment soutenu les cavaliers français et aidé les équipes techniques dans la préparation des grands événements.  Son rôle, comme Présidente du Riders club, a permis à la FEI de conduire les évolutions nécessaires pour un sport moderne et le respect du cheval, car elle travaillait très étroitement avec la Commision de dressage de la FEI, et la Taskforce. Sa compétence technique, sa très grande expérience d’un parcours très riche, son autorité lui a permis de refuser le terrain des polémiques. Margit Otto Crépin a toujours soutenu les choix destinés à renforcer la qualité de l’entraînement comme les modalités de l’évaluation, et l’adaptation des règles.  Je tiens à souligner qu’elle a particulièrement soutenu l’équipe qui lui a succédé à la tête du Dressage et de l’entraînement à la FFE. Tous les cavaliers français pensent à elle car ils lui doivent beaucoup."


crédit photo : DR

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

ANNONCES

50.gif
ekestrian.jpg

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales