top of page

Pushkine de St Jean tape dans l’œil du KWPN

Singulier candidat à l'approbation KWPN, Pushkine de St Jean tapait la semaine dernière dans l’œil du comité d'évaluation, composé de Bert Rutten, Johan Hamminga, Wouter Plaizier et Sönke Rothenberger, qui le sélectionnait pour la prochaine étape du processus et, peut-être, obtenir en février 2023 le précieux sésame lui permettant de reproduire dans le studbook néerlandais dans lequel il est lui même enregistré.

Né à Saint-Malon-sur-Mel, non loin de Rennes, chez Christine Nevejan de l'élevage Saint Jean, ce fils de Secret et Escorial (ndlr : avec qui le brésilien João Victor Marcari Oliva s'imposait sur les CDI de Jerez de la Frontera et prenait il y a quelques jours la 5 ème place de l'étape Coupe du Monde de Madrid) était le seul cheval croisé présenté parmi les 47 jeunes mâles dont seuls 15 recevaient leurs tickets pour la suite de la sélection qui aura cette fois lieu à s'Hertogenbosch.


Bert Tutten, président de la commission expliquait ainsi : « un projet pilote a été lancé pour évaluer si le croisement d'un cheval de dressage avec un parent lusitanien a une valeur ajoutée. C'est formidable que nous ayons pu immédiatement sélectionner le résultat de ce projet ».


Bien qu'elle soit installée en Bretagne, Christine Nevejan ne présentait pas Pushkine de St Jean à l'approbation du KWPN par hasard puisqu'elle est aussi ... néerlandaise. Éleveuse de lusitaniens depuis 17 ans et de croisés depuis 3 ans, dont Rumi de St Jean (Secret*Spartacus CSM) le Champion de France des foals 2021, Christine Nevejan attend désormais 5 poulains pour le printemps prochain ; autant de bonnes raisons de se projeter vers la nouvelle année.





crédit photo : DR

Kommentare


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page