top of page

Dong Seon Kim : je ne pourrais jamais monter comme Cathrine, je ne ressens donc pas de pression

Nouveau propriétaire de Bohemian l'ex-crack de Cathrine Dufour, commercialisation qui faisait couler beaucoup d'encre, le coréen Dong Seon Kim et le fils de Bordeaux prenaient hier soir la 3 ème place de la reprise libre du CDI 4* de Wellington (voir ICI).


Le cavalier de 33 ans profitait de l'occasion pour clarifier ses ambitions : " je ne pourrais jamais de ma vie monter comme Cathrine, je ne ressens donc pas de pression à ce sujet, j'essaie juste de le faire à ma manière et de mon mieux. Je ne suis pas un cavalier professionnel, je ne veux donc pas me comparer à eux. Bohemian a été monté par Cathrine depuis l'âge de cinq ans, il est donc très habitué à son équitation, à son entraînement mais il A aussi un caractère un peu spécial. Après presque deux mois et plusieurs concours, je pense que je connais un peu mieux le cheval. C'est dommage que ce soit le dernière concours à Wellington car si j'en avais quelques autres je pense que je pourrais faire un peu mieux".

Si Dong Seon Kim ambitionnait dans un premier temps de présenter la reprise libre de la danoise, il se ravisait finalement " j'ai essayé la libre de Cathrine et c'était beaucoup trop compliqué [...]. Je pense que je vais devoir peaufiner un peu plus celle-ci pour obtenir davantage de points ."

Le Westphalien va désormais retrouver l'Europe, la semaine prochaine, et rejoindre l'Allemagne où le coréen et un cavalier hongrois qui travaille pour lui le monteront, toujours sous la tutelle technique Christoph Koschel, avec l'objectif de participer à des internationaux sur le vieux contient avant de reprendre la direction de la Floride en octobre prochain.


Crédit photo : SusanJStickle

Comentarios


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page