Equita'Lyon : le Grand Prix pour Isabell Werth


Fidèle de l'étape française de la Coupe du Monde, Isabell Werth avait choisi Lyon pour la rentrée d'Emilio 107. Second à Göteborg, vainqueur à S'hertogenbosch au printemps dernier, Emilio 107 renouait avec la compétition pour la première fois depuis le CDIO5* d'Aix la Chapelle dont il remportait le Grand Prix Spécial et la reprise libre. Toujours aussi puissant, le hongre de 12 ans par Ehrenpreis présentait aujourd'hui un Grand Prix moins facile qu'à l'accoutumée. Sans véritable premier arrêt le couple remporte cependant le Grand Prix avec une note de 75.326 %, inférieure de presque 4% à leur dernière sortie.

Jusqu'à présent monté par le britannique Emile Faurie, et régulièrement performant à plus de 73 %, Delatio évoluait aujourd'hui pour la première fois avec son nouveau cavalier, le suédois Patrik Kittel. Avec une reprise fluide et expressive, un cheval semblant relâché, le nouveau couple présentait un travail sans accroc, notamment marqué par de bonnes lignes de changements de pied et une première pirouette au galop serrée et bien décomposée. Malgré quelques petites hésitations parfois exprimées dans les transitions piaffer/passage, Patrik Kittel et Delatio quittent la piste avec une note de 74.783 % % et une seconde place, améliorant d'1,27 % le meilleur résultat enregistré jusqu'à présent sur le Grand Prix par le fils de De Niro.

A la seconde troisième, on retrouve une autre allemande : Dorothee Schneider et son Sammy Davis Jr. Avec une reprise à 73.848 %, Dorothee Schneider et le hongre de 12 ans retrouvaient à Lyon la compétition après leur médaille d'or par équipe à Tryon. Doté d'un galop particulièrement montant, l'élégant fils de San Remo perdait cependant beaucoup de points dans sa seconde pirouette.

41 ème aux Jeux Mondiaux de Tryon, la surprise du jour est à mettre au crédit de l'Espagne et de Juan Matute Guimon, associé à Quantico, qui prend la 5 ème place. Auteur d'une reprise habillement menée, et malgré une attitude une peu courte et fermée, le couple déroulait aujourd'hui le meilleur Grand Prix de sa carrière ; une performance récompensée d'un 72.413 %.

Comme Emilio, Zanardi reprenait la compétition après un CDIO d'Aix la Chapelle difficile et marqué par deux reprises inhabituelles à 64 %. Manifestement un peu impressionné en début de reprise, l'étalon gris par Rubels déroulait un travail expressif au trot, malgré une ligne aux deux temps un peu balancée et un pied joint dans la ligne de changements de pied au temps. Ils quittent la piste avec une note de 72.413 %, comme le cavalier espagnol, et une 5 ème place ex-aequo.

Meilleur couple tricolore, Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II pointent à la 10 ème place de l'épreuve grâce à une note de 70.435 %. Toujours aussi expressif au trot, l'élégant fils de Sandro Hit montrait une nouvelle fois de superbes appuyers, aussi amples que joliment incurvés. Si la ligne de changements de pied aux deux temps aurait pu mériter davantage de rectitude, la ligne aux temps était quant à elle de bonne facture.

#IsabellWerth #Emilio #PatrikKittel

b.gif
GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020