"Jeunes Centaures" : la valorisation combinée du jeune cheval et du jeune cavalier


Rompre l'isolement pour avancer ensemble : voilà comment pourrait être résumé en quelques mots, l'ambitieux projet mené actuellement par l'association Auvergne Rhône Alpine Top Dressage Team. Après plusieurs mois de travail dans l'ombre, zoom sur cette initiative régionale conçue et désormais développée pour fédérer et faire émerger les talents.

Éleveurs en panne de cavaliers jeunes cavaliers à pied faute de chevaux qui leur soient confiés : une situation réelle de terrain, à part quelques grands élevages autonomes; un constat aussi réalisé par l'association Top Dressage Team qui propose une piste de rapprochement entre les éleveurs et les jeunes cavaliers de 16 ans à 25 ans de la région Auvergne-Rhône Alpes, région très dynamique en Dressage grâce à l'équipe de Gérard Médolago, le Président de la Commission de Dressage ARA . Contactée par Dressprod, la Présidente de l'association, Monique Sattler, annonce ainsi « ce projet nous l'avons baptisé "Jeunes Centaures". Il a vocation à être gagnant/gagnant et repose sur la valorisation combinée du jeune cheval et du jeune cavalier. C'est une expérience qui ne s'est jamais faite sous ce format en France et qui est courante dans les pays qui gagnent en dressage car ils augmentent ainsi leur vivier de bons cavaliers ».


Concrètement, l'association ambitionne de mettre en relation dès cette année des jeunes chevaux talentueux proposés par des éleveurs régionaux et des jeunes cavaliers, tous sélectionnés par un collège d'experts. Le projet s’appuiera ensuite sur la formation des couples : « l’encadrement mis autour des couples formés sera le gage que les jeunes chevaux confiés par les éleveurs suivent une formation équilibrée et de qualité puis qu’ils seront accompagnés de leur coach personnel, de la surveillance des juges locaux qualifiés pour les jeunes chevaux, tous N2, N1 et la supervision au niveau national par des juges français 5*. L’éleveur sait que son cheval sera valorisé dans un encadrement hors pair et le jeune cavalier sait qu’il aura une vraie chance d’être suivi et formé par un groupe d’experts ». Monique Sattler précise également : « l'idée est vraiment de donner leur chance à des cavaliers talentueux, de donner l'opportunité à un jeune qui n'a pas de cheval, ni de gros moyens financiers, de pourvoir faire ses preuves. Les résultats déjà acquis en compétition ne sont d'ailleurs pour nous pas seulement un critère de sélection. Nous voulons des jeunes qui soient déjà naturellement très bien assis, avec une belle assiette et une main qui va déjà vers la bouche du cheval et qui soient très à l'écoute de ce qu'on leur dit ». Pas question donc de simplement mettre en relation éleveurs et cavaliers. Un contrôle régulier des couples formés par l'Association sera ainsi mis en place avec des personnalités de renom de la discipline, comme les juges Internationaux 5* Bernard Maurel, Jean Michel Roudier, engagés dès 2019 dans le projet et Pierre Volla, cavalier olympique local, le référent technique du projet qui suivra les couples toutes les 5/6 semaines. L'année 2020 devrait donc voir apparaître sur les épreuves 4,5 et 6 ans du circuit SHF quelques « jeunes poulains » du projet "Jeunes Centaures".


Un projet ambitieux donc et dont on ne peut que souhaiter qu'il fasse des émules. Il faut dire qu'en matière d'initiative, Top Dressage Team n'en est pas à son coup d’essai. Non contente d'avoir organisé des stages avec des intervenants internationaux comme l'américaine, cavalière de dressage internationale Catherine Haddad et Peter Grigoriev, dresseur russo-américain, l'association lançait dès 2007 une formation "Young Breeders" (existante depuis longtemps dans les grands pays d'élevage) qui voyait un ses élèves obtenir à Dublin le titre de Champion du Monde des présentateurs « un concept généralisé en France et repris depuis par l'Association Nationale du Selle Français. »


Les cavaliers, éleveurs, personnes motivées par le projet et éventuels sponsors intéressés pourront découvrir l'avancement du projet autour d’un dîner-débat samedi 1er février 2020 à Pérouges (01), en présence de personnalités de l'élevage et de la compétition, responsables IFCE, syndicats élevage, responsables CRE ARA, juges SHF nationaux et internationaux, juges fédéraux, etc ….

Plus d'infos sur le projet ICI

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020