Haras de la Gesse : prendre le temps d'atteindre le Haut Niveau

Depuis 2008, le Haras de la Gesse, situé entre Tarbes et Toulouse, à Boulogne sur Gesse, est devenu en 10 ans une référence dans le monde de l’élevage. Ses 50.000 abonnés sur Facebook font aujourd'hui de lui l'élevage français de chevaux de dressage le plus suivi. Qu'il s'agisse de ses Pur Sang Lusitaniens et ou de ses Hanovriens issus des plus grandes lignées de sport, grâce à un travail rigoureux, le Haras de Gesse améliore année après année qualité de ses poulains.



La formation des jeunes chevaux et leur mental au cœur du système


Au Haras de la Gesse, l’éducation du jeune poulain débute dès sa naissance, pour l'éduquer et l'habituer à sa future vie : mettre un licol, donner les pieds et se familiariser avec toutes les manipulations de soins, avant de retourner au pré. La manipulation du poulain permet de créer une relation de confiance qui perdurera à l'âge adulte. Afin d’éviter des situations stressantes, un pré-débourrage est réalisé à l’âge de 2 ans : le jeune cheval est alors longé, sellé puis remis au pré pendant 1 an.


Si certains des protégés du Haras auront peut-être l’expérience des concours d’élevage, tous sont familiarisés avec les transports.


Mis en place en douceur en respectant la phase de croissance, le débourrage constitue l’aboutissement de l’étude du caractère et de l’individualisation du programme de travail.


Dressage et compétition : une écurie en plein essor


Le Haras de la Gesse ambitionne désormais d'affirmer sa présence à haut niveau, un cheminement quotidien et de longue haleine vers le Grand Prix grâce à un travail de gymnastique mené par une équipe à la recherche de chevaux flexibles, musclés détendus et résolument inscrits dans les directives de l'échelle de progression.


Sous la supervision de Carlos Pinto, directeur technique du Haras, l'équipe du Haras de Gesse travaille en synergie afin de préparer les chevaux à cet objectif: « le travail nous permet d’affiner les techniques sur différents exercices et l’on peut planifier ainsi le futur de nos jeunes sportifs » explique d'ailleurs Bruno Miranda, responsable d’écurie et cavalier ; des propos que complète Helen Burgess, la propriétaire de la structure : « de plus en plus de chevaux du Haras sont présents sur les concours obtenant de très bons résultats dans les épreuves jeunes chevaux. Ce n’est qu’une question de temps avant de les voir sur du plus haut niveau. Par ailleurs, nous avons vendu de jeunes chevaux prometteurs et nous espérons bientôt les retrouver sur les pistes et ainsi donner encore plus de renom à notre élevage. »




Un centre d’insémination, une partie étalonnage, 11 étalons disponibles



Le pôle reproduction, placé sous la responsabilité de Celia Maerten, propose aussi ses services d’insémination artificielle avec les étalons du Haras ou de l'extérieur, de transfert d’embryons (collecte et réimplantation) et de mise à disposition de juments porteuses. Un vétérinaire officie d'ailleurs à temps plein au sein du Haras pour la congélation des étalons et les expéditions de semence. Forts d’une grande expérience, le Haras de la Gesse est aujourd'hui une référence dans sa région, accueille plusieurs dizaines de juments extérieures pendant la saison de reproduction et développe de nouvelles techniques innovantes comme la collecte d’ovules ou la congélation d’embryons qui lui permettra d’exporter du matériel génétique à l’étranger sans aucune contrainte.


crédit photo : collection privée

b.gif
GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020