top of page

Grand Prix Coupe du Monde de Madrid : Frederic Wandres & Duke of Britain s'imposent facilement

Après Lyon et Stuttgart, la Coupe du Monde continue cette semaine avec l'étape espagnole du circuit Indoor organisée pendant la Madrid Horse Week ; un rendez vous hispanique qui se joue sans les tout meilleurs cavaliers internationaux puisque Jessica von Bredow, Dinja van Liere, Patrik Kittel, Isabell Werth, Cathrine Dufour, Therese Nilshagen Carina Cassoe Krüth, Daniel Bachmann Andersen et Andreas Helgstrand s'affrontent quant à eux à Stockholm en Suède pour le Saab Top 10 et son exceptionnelle dotation d'un peu plus de 230.000€.

Passés à un cheveu de la Finale de Leipzig, Frederic Wandres & Duke of Britain auront à nouveau fort à faire pour espérer s'envoler aux États-Unis : le couple des écuries Kasselmann retrouve cette semaine la compétition pour la première fois depuis les Championnats du Monde de Herning et sa médaille de bronze par équipe. Le cavalier de 35 ans et l'alezan par Dimaggio proposaient une reprise facile et sans faute évaluée à 77.152 % qui leur permet de s'imposer sans discussion ; un score grâce auquel ils devancent très largement la néerlandaise Thamar Zweistra et son gris Hexagon's Ich Weiss, seconds à 72.478 %.


D'abord annoncée avec Bolero, Morgan Barbançon décidait finalement de seller l'expérimenté Sir Donnerhall II ; un concours auquel ils participaient déjà en 2019 et 2021. Pour leur retour en Espagne devant un public qui était encore le leur il y a un peu plus de 4 ans, Morgan Barbançon & Sir Donnerhall II déroulaient une reprise sans faute notée d'un 72.196 % et même 74.565 % pour le juge espagnol Mariano Santos Redondo.Ils sont ce soir 3 èmes.


6 èmes de la Finale de Leipzig au printemps dernier, Helen Langehanenberg et Annabelle 110 ont sans nul doute la Finale d'Omaha dans le viseur. Également 6 èmes il y a un mois sur l'étape danoise de Aarhus, la vainqueur de la Finale 2013 de Göteborg et la holsteiner de 14 ans ne se présentaient pas aujourd'hui sous leur meilleur jour : manifestement très tendue avant d'entrer en piste, la jument semblait éprouver des difficultés à se relâcher et présentait un travail moins harmonieux qu'à son habitude ; une prestation marquée d'un changement de pied joint à l'entrée de la ligne au temps et évaluée d'un 72 % qui les relègue à la 4 ème place.


Si Alexandre Ayache & Jolene ambitionnaient de continuer leur bout de chemin sur la saison intérieure avec une seconde Coupe du Monde, bmentionnés comme éliminés sur le feuille de résultats, ils ne prenaient en fait pas le départ de l'épreuve. Jean Morel expliquait ce soir à Grand Prix : "L’officiel FEI du concours qui a vu de la bave rosée dans la bouche de Jolene a d’abord dit à Alexandre qu’il pourrait repartir, puis qu’il ne pourrait pas le faire. Comme personne n’a trouvé de sang, ce fut compliqué, et à la fin, dans le doute, les officiels ont décidé que la jument ne pouvait pas prendre le départ du Grand Prix. Hélas, il n’y avait pas de vétérinaire au paddock pour constater un éventuel problème. S’agissant d’une étape de la Coupe du monde, tout le programme est minuté, et l’heure de passage d’Alexandre est passée le temps que les officiels prennent leur décision… Nous ne sommes pas d’accord avec le déroulement des choses: quand on dit qu’un cheval est blessé, il faut que ce soit constaté par un vétérinaire. Or, il n’y en avait pas, et personne n’a pu trouver de sang. Finalement, on nous a dit qu’en cas de suspicion de saignement, il est réglementaire d’empêcher le couple de prendre part à la compétition. Nous le comprenons, mais nous trouvons ce point de règlement trop dur. C’est pourquoi, avec le soutien de Sophie Dubourg , nous avons demandé à Alexandre de porter réclamation, ce qu’il ne voulait pas faire au départ, afin d’interpeler la FEI". Alexandre Ayache et la danoise par Glock's Johnson (ndlr : meilleur père 2022 de chevaux de dressage - voir ICI) ont désormais fait part de leur intention de participer au CDI 5* de Frankfurt, du 15 au 18 décembre ; un événement sur lequel le sudiste s'alignait déjà en 2019 (voir ICI).


Résultats complets du Grand Prix ICI

crédit photo : FEI/Jon Stroud


Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page