Coronavirus : l'inquiétude des organisateurs des JO de Tokyo

Alors que les autorités annonçaient il y a quelques heures déjà plus de 1000 personnes décédées du Coronavirus, à moins de 165 jours des Jeux Olympiques de Tokyo, l'épidémie est particulièrement prise au sérieux par les autorités japonaises qui s'expriment dans le presse nationale.



Si sur place les réseaux sociaux diffusaient la rumeur d'une possible annulation, le premier Ministre japonais Shinzo Abe a tenu à rétablir la vérité : " je tiens à préciser qu'il n'y a eu aucune discussion ni aucun projet en ce sens envisagé entre les organisateurs et le Comité international olympique depuis que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré une situation d'urgence".


Dans un article du journal Japan Time, on apprend ainsi que la prévention de la propagation du coronavirus pendant les prochains Jeux Olympiques était vendredi dernier le principal sujet de discussion d'un groupe de travail composé de Seiko Hashimoto, la Ministre d'État chargée des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, des membres des comités d'organisation et des représentants des collectivités locales et régionales.


La réunion aborda aussi comment tester les athlètes, pour s'assurer que les porteurs du virus n'entrent pas au Japon.


Malgré l'inquiétude internationale, ce n'est cependant pas la première fois qu'une épidémie met en péril les Jeux Olympiques d'été. En 2016, le virus Zika - transmis par les moustiques et provoquant de graves malformations chez les nouveau-nés – était déclaré à six mois seulement des JO de Rio, urgence de santé publique internationale par l'OMS.


Selon Koji Wada, professeur de santé publique à l'Université de Tokyo "d'une certaine manière, nous sommes chanceux parce que, si le virus était apparu quelques semaines seulement avant la cérémonie d'ouverture, nous aurions peut-être dû annuler les Jeux […] mais nous avons cinq mois. Si nous travaillons ensemble - pas seulement le gouvernement mais tout le monde - et prenons les mesures nécessaires pour prévenir de nouvelles infections, il est parfaitement possible pour Tokyo d'aller de l'avant et d'accueillir les Jeux olympiques d'été. "


photo : Pixabay

source : japantimes.co.jp

50.gif
GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales