Alizée Froment : se reconnecter avec son cheval après le confinement

Cavalière internationale, ex-entraîneur et sélectionneur de l'équipe de France Poney, vainqueur de la petite Finale des Championnats du Monde Jeunes Chevaux, pré-sélectionnée pour les Jeux Mondiaux de Caen, Alizée Froment est aussi une créatrice et une cavalière de spectacles accomplie ; un travail qui lui fit repousser toutes les limites de la relation cheval/cavalier. Pour Dressprod, elle répond à une question : comment se reconnecter avec son cheval après le confinement ?





Etre éloigné de ses chevaux un moment est difficile mais … Comment gérer les retrouvailles ? C’est une question qui mérite d’être posée car la remise en route de ceux qui auront été arrêtés un moment devra se faire progressivement, à l’image du déconfinement qui nous attend. Le plus grand piège qui va se présenter aux cavaliers est celui de l’impatience. Impatience de reprendre là où nous les avions quittés. Impatience de recommencer tout, tout de suite, après des semaines loin de ces sensations qui nous sont si chères. Impatience de rattraper le temps perdu. Impatience d’être prêts dès demain pour des échéances qui, de toutes façons, n’auront pas lieu avant septembre. Ce sont des réactions normales. Cela ne fait pas de vous un cavalier irrespectueux, juste un être humain qui va devoir composer avec des émotions contenues durant plusieurs semaines, partagés entre la joie et l’excitation de retrouver vos compagnons de route, et les doutes et inquiétudes qui pourront accompagner certaines de ces retrouvailles.


Alors, si jamais doutes et inquiétudes viennent assombrir joie et excitation, souvenez-vous :


- soyez indulgents avec votre cheval comme avec vous-même. Après cette longue séparation, il va falloir que les corps et les esprits se remettent en route.


- acceptez que votre cheval a besoin de retrouver une condition aussi bien physique que mentale. Peut-être aurez-vous reculé d’un pas dans votre travail et que certains acquis vous sembleront perdus, mais cela ne vous empêchera pas forcément de faire un bond en avant par la suite et ne signifie pas forcément non plus que vous avez perdu du temps sur votre chemin.


- privilégiez une remise en souffle et une remise en route progressive des muscles en vous concentrant sur un travail de fond et de gymnastique pendant une dizaine de jours (alternez stretchings, longes et trottings en ayant pour objectif unique de retrouver votre compagnon de route et de partager des moments heureux avec lui. C’est l’occasion pour tous de retrouver « la raison pour laquelle vous vous êtes hissé sur le dos d’un cheval la toute première fois »). Pensez que vous sortez tous deux d’un long sommeil et qu’il faut que vos corps endoloris se réveillent.


- une fois la remise en route effectuée, essayez de ne pas vous mettre la barre trop haute quant à la perfection des mouvements. Si ils passent avec plus de difficulté, ils ne sont pas perdus pour autant. Reprenez vos bases, refaites vos gammes. Cela va revenir, et plus vite que vous ne le croyez.


- enfin, soyez à l’écoute de ce que vous dit votre cheval car cette pause forcée peut modifier votre relation, vous ouvrir de nouveaux horizons, vous rapprocher, autrement. Et vous verrez même que ce temps l’un sans l’autre permettra à certains d’entre vous de voir des problèmes de longue date se résoudre « miraculeusement ».


Alors, profitez du bonheur de vous retrouver, de l’instant présent, des énergies nouvelles, et laissez-vous le temps, un pas après l’autre.


Alizée Froment

Reprise et réutilisation non autorisées

crédit photo : Lena Matu Fotografie

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

50.gif
bannière_28_28_07_v2.png

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales