Klaus Balkenhol : quelle direction pour le dressage ?


Double Champion Olympique par équipe, Champion du Monde en individuel et par équipe, triple Champion d'Europe et quadruple Champion d'Allemagne, ex-entraîneur national des équipes allemande et américaine, Klaus Balkenhol s'inscrit parmi les figures incontournables du dressage germanique. Aujourd'hui âgé de 80 ans, le dresseur répondait aux questions de Christopher Hector pour l'excellent Horse Magazine. Extraits :



L'orientation du dressage est-elle bonne, ou meilleur qu'elle ne l'a été ?


« Je pense que oui, mieux qu'il y a dix ans. Quand on voit les chevaux et les cavaliers sur les terrains de détente, c'est vraiment bien. Très bien »


Pensez-vous que le dressage soit meilleur maintenant qu'à l'époque où vous étiez cavalier ?


«C'était une autre époque, l'élevage des chevaux a tellement changé. Maintenant, les éleveurs produisent des chevaux vraiment merveilleux. Mon souhait est que les gens aillent un peu plus lentement avec ces chevaux, il est prématuré pour avoir les chevaux en selle quand ils ont deux ans et demi, ce n'est pas bon pour eux .


Il y a eu une autre période, il y a dix ans, lorsque les cavaliers sont devenus agressifs sur les chevaux, c'était une mauvaise période, une période vraiment horrible ... »


Le temps de Rolkur…


«Oui, mais maintenant c'est beaucoup, beaucoup mieux, maintenant ils présentent les chevaux d'une manière juste et bonne. Présenter de cette manière agressive a cessé, c'est tellement mieux qu'il y a dix, voire cinq ans. Les cavaliers ont décidé d'éduquer les chevaux conformément aux règles, c'est basé sur les principes allemands, le mode de formation allemand, c'est bien, mais parfois encore, les chevaux sont trop jeunes quand ils commencent avec cette éducation.


Il vaut préférable amener le cheval dans le sport un peu plus tard, peut-être un an plus tard. Ça dépend du caractère et des capacités du cheval, certains peuvent commencer plus tôt, d'autres plus tard. [...] chaque décision sur la manière d'éduquer le cheval devrait dépendre de sa capacité, de son caractère et si le cheval assez fort, tant dans son corps que dans sa tête. Fort dans ses tendons et ses os. "


S'il y avait une chose que vous pourriez faire pour améliorer le dressage dans le monde aujourd'hui, quelle serait-elle ?


«Une chose pour améliorer le dressage et le faire passer au niveau supérieur devrait être une meilleure éducation et une meilleure formation pour les juges et les entraîneurs, en particulier pour les juges car, contrairement à avant, nous n'avons plus autant de juges qui ont concouru au niveau Grand Prix. Si vous n'avez jamais concouru au niveau Grand Prix, il est plus difficile de comprendre ce qui se passe dans la tête du cheval et du cavalier, il est donc davantage nécessaire d'enseigner et d'éduquer les juges pour qu'ils comprennent ce qui se passe dans le corps et la tête du cheval, et nous avons besoin de plus de contacts et de discussions entre les entraîneurs, les cavaliers et les juges. Peut-être y a-t-il un besoin, si les juges sont capables, en termes d'âge et de condition physique, qu'ils montent et suivent des cours de dressage. Ils devraient le faire, mais avec de bons entraîneurs. L'autre chose est qu'il faut accorder plus d'attention à l'échelle de progression… c'est la clé »


Interview complète à lire en anglais, ICI





crédit photo : coll privée/balkenhol.org

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020