Rechercher

Dressage français : les questions/réponses de Serge Lecomte


Régulièrement interrogé sur le dressage et son organisation à haut-niveau, Serge Lecomte adressait hier soir un mail de questions/réponses aux licenciés de la Fédération Française d'Equitation ; une intervention que Dressprod vous propose dans son intégralité :

Quels sont les objectifs de la FFE pour le Dressage de Haut Niveau ?

A court terme, l'objectif est de qualifier une équipe pour les JO de TOKYO de 2020.

Comment se qualifier ?

Il y aura 3 places pour les nations européennes non qualifiées lors des championnats d'Europe de Rotterdam 2019. Après les championnats d'Europe, il restera aussi des places pour les couples les mieux classés dans le classement individuel mondial des nations non qualifiées par équipe.

Quelles sont nos chances ?

5 équipes Européennes ont obtenu le sésame à Tryon: Allemagne (près de 81%), Grande Bretagne (76%), Suède (76%), Pays Bas (74%), Espagne (73%). A priori, elles seront encore performantes à Rotterdam, ce qui laisse penser légitimement que les 3 équipes restant à qualifier devront figurer dans les 8 premières du championnat d'Europe. Nous sommes notamment en concurrence avec Danemark (72% à Tryon), Autriche, Finlande, Portugal, Belgique et Suisse. Pour faire face à cette concurrence et pour sécuriser l'objectif de qualification, nous demandons aux couples d'obtenir au moins une fois 71% sur une compétition de référence. C'est un objectif que nos cavaliers peuvent réaliser, certains d'entre eux ont déjà obtenu des premières performances très encourageantes.

Quel est le rôle de Jan Bemelmans ?

Jan est notre sélectionneur et notre référent technique. C'est un technicien de grande qualité reconnu internationalement. Il est présent sur les stages et sur les compétitions de référence pour observer et conseiller les cavaliers et leurs entraîneurs personnels. Jan a toujours encouragé les cavaliers à s'entraîner le plus régulièrement possible avec l'entraîneur de leur choix, indispensable pour progresser. Ce qui n'empêche pas certains d'entre eux de faire appel à lui pour des séances ponctuelles.

Y a-t-il des stages pour le Haut Niveau ?

Nous organisons deux regroupements spécifiques, le premier en janvier réunit les couples pré sélectionnés en vue de l'échéance de l'année pour évaluer et fixer les objectifs et le second précède immédiatement cette échéance pour effectuer la préparation finale avec les sélectionnés. Les autres stages sont très ouverts dans la mesure des places disponibles, car les candidats sont très nombreux. Cette année, hors les cavaliers des Groupes 1 et 2 qui y sont systématiquement invités, priorité est donnée aux cavaliers U25 et aux cavaliers avec chevaux de 7 ans en vue des championnats du Monde Jeunes Chevaux à Ermelo.

Le programme de concours est-il fixé par l'encadrement fédéral ?

Les objectifs sont fixés par l'encadrement fédéral mais dans le cadre des règles de sélection déterminées par les Groupes, les cavaliers sont libres de leur programme, de leur entraînement, ils choisissent les concours, ils choisissent le rythme des sorties de leur cheval. L'encadrement fédéral est à leur disposition pour les aider si besoin. La FFE respecte les chevaux et veille à préserver leur intégrité. Les cavaliers connaissent leurs chevaux et sont les mieux placés pour savoir ce qu'ils peuvent leur demander. C'est à eux d'évaluer la capacité de leurs chevaux à correspondre à l'objectif de performance.

Quelles sont les règles pour les groupes ?

L'intégralité du projet fédéral est consultable par tous sur le site de la FFE. Le point principal est que les couples du Groupe 1 ont accès aux sélections pour les concours internationaux 4*, 5*, Coupe des Nations et Coupe du Monde. Les couples du Groupe 2 ont accès aux sélections pour tous les concours internationaux 3* en France et à l'étranger qu'ils peuvent choisir à leur convenance dans la limite des places disponibles pour les Français dans ces concours.

Hors les règles de sélection, à quoi servent les Groupes ?

Les couples de ces groupes peuvent bénéficier de tous les stages mis en place par la FFE, ils bénéficient également du suivi du vétérinaire fédéral. Ils sont également mis en valeur par la communication fédérale ce qui permet de ne pas focaliser uniquement sur celui qui a les meilleurs résultats mais d'élargir au maximum la visibilité de tous.

Les cavaliers et propriétaires accédant au Groupe 1 reçoivent également des primes de la FFE.

Comment accéder au Groupe 1 ?

3 performances à 70% obtenues sur les Grands Prix du Grand National ou d'un CDI 3* au minimum en France ou à l'étranger sur 12 mois, la dernière au maximum dans les 6 derniers mois. Une fois ces performances obtenues, le propriétaire du cheval et la FFE s'engagent mutuellement pour l'objectif au travers de la convention JO.

Pourquoi avoir fixé ces règles ?

Notamment à la demande des cavaliers et propriétaires qui souhaitaient avoir des règles précises et transparentes, ce qu'ils ont pu exprimer lors des concertations organisées par la FFE l'automne dernier. Quant au niveau des performances exigées, c'est le minimum pour figurer aujourd'hui dans le concert international et pour espérer obtenir une qualification aux JO, ce qui est l'objectif naturel d'une fédération sportive olympique.

Pourquoi ne pas laisser les cavaliers du Groupe 2 aller sur les concours 4/5*, CDIO, CDIW ?

C'est ce que nous avons fait jusqu'à maintenant, et dans la période des Jeux Mondiaux de Caen jusqu'aux JO de Rio, nos équipes n'ont fait que progresser (72% à Rio). Mais il faut admettre que depuis deux ans les résultats ne sont pas à la hauteur des exigences du niveau international. Nous avons donc souhaité amener les cavaliers à commencer par répéter des performances honorables dans un contexte plus accessible avant de concourir dans de plus grosses épreuves, ce qui leur permettra d'affronter une concurrence et un jugement plus sévères avec un maximum de sérénité et de confiance.

La FFE a-t-elle d'autres moyens d'aider les cavaliers ?

Hors les sélections, les primes, les stages, le vétérinaire, l'encadrement fédéral à tous les niveaux depuis les secrétariats de la FFE jusqu'à la Direction Technique, la FFE met à disposition des cavaliers des circuits de compétitions normés, Grand National et Dress Tour. Ces circuits permettent de disposer en France de concours de niveau international, avec les infrastructures, les jurys et un environnement dignes des meilleures étapes européennes.

Le Grand National notamment propose un jury pris en charge par la FFE, sélectionné avec toujours des juges FEI et un juge FEI étranger, un Grand Prix surdoté réglementairement par l'organisateur et doté en supplément par la FFE. Il permet aux cavaliers de s'exprimer dans un cadre d'excellence mais aussi d'associer des partenaires à leur projet et de bénéficier de la visibilité offerte par la communication fédérale. Le circuit des CDI Dress Tour prime les 3 meilleurs Français du Grand Prix dès lors qu'ils ont obtenu plus de 68%.

Quel est le rôle des juges dans ce cadre ?

Les juges ont un rôle prépondérant puisque la performance en compétition est la référence pour toute sélection et ce sont eux qui évaluent tous les week-ends ces performances, les notes et les observations qu'ils formulent doivent aider les cavaliers à améliorer chaque fois leur présentation. Nos juges FEI sont aussi des représentants de la France qui ont à cœur de contribuer à l'accès à l'excellence des couples français.

Par ailleurs, nous les sollicitons pour procéder à des évaluations en stage, ce que nous avons fait en janvier pour les seniors, mais que nous faisons aussi avec les couples des catégories jeunes encadrées par Muriel Léonardi. Chaque année la FFE organise un séminaire avec les meilleurs intervenants pour contribuer à la formation de nos juges et échanger avec eux.

A ce jour, soit mi-avril, quels sont les couples qui ont déjà obtenu au moins une fois 70% dans les 6 derniers mois ?

Ils sont listés dans les Groupes 1 et 2 en ligne sur le site de la FFE .

source : FFE / crédit photo FFE


GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

ANNONCES

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales