CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

Grand Prix Spécial des JEM : le titre pour Isabell Werth et 1 podium 100% féminin (vidéos)


Support du titre individuel, le meilleur Grand Prix Spécial de l'année était, avant les Jeux Mondiaux, à mettre au crédit de Sonke Rothenberger et Cosmo et leur 83,362% récoltés à Donaueschingen. Ils devançaient alors de 2,5% le couple numéro 1 mondial : Isabell Werth et Weihegold. Oui mais c'était sans compter sur Bella Rose qui, après sa victoire dans le Grand Prix de jeudi et son titre par équipe, faisait office de nouvelle favori. La bataille entre Isabell Werth et son dauphin s'annonçait donc quasi fratricide, arbitrée par Charlotte Dujardin et Laura Graves tout à fait en mesure de venir jouer les trouble-fêtes...

Si une moyenne de 70,233 % dans le Grand Prix était nécessaire pour prétendre au Grand Prix Spécial et à ses 30 places, seuls les 7 derniers concurrents pouvaient envisager de s'inviter sur le podium. L'étude de la ranking FEI permet par ailleurs d'observer que seuls les 100 premiers couples du classement mondial peuvent raisonnablement espérer participer au Grand Prix Spécial d'une telle échéance internationale...

Pour le deuxième Grand Prix Spécial de leur carrière, après leur seconde place sur le CDI de Hartpury début juillet, Carl Hester et Hawtins Delicato ouvraient le bal du dernier groupe. Toujours aussi plaisant notamment dans la qualité de son contact et de ses transitions, le couple britannique a montré qu'il en avait encore sous le pied … Ils terminent à la 9 ème place avec une reprise à 77.219 %.

Longtemps attendu comme la nouvelle star de la discipline qui pourrait permettre à Edward Gal de dominer la hiérarchie mondiale, Glock's Zonik n'a pas vraiment inquiété les 4 prétendants au trône. Si les allongements au trot de l'étalon par Blue Hors Zack sont toujours spectaculaires, la qualité de son fonctionnement général et le modeste engagement de ses postérieurs sous la masse limitent l'envolée des notes. Après seulement un Grand Prix Spécial, noté à 76.333 % et déroulé sur le CDI de Rosendaal en juin 2017, le couple néerlandais pointe à la 7 ème place de l'épreuve avec 77.751 %.

Well done de la Roche semble quant à elle avoir trouvé sa voie pour accéder au top 10 mondial. Après un Grand Prix à 78 % améliorant de plus de 2 % leur dernier performance sur cette épreuve, Patrik Kittel obtenait donc son ticket pour le Grand Prix Spécial ; une reprise dont l'enchaînement des transitions valorise la locomotion de la fille de Furstentraum, même si davantage de décontraction, notamment dans les trots allongés, leur aurait peut-être permis d'obtenir encore plus de points. Avec un Grand Prix Spécial à 79.726 %, nul doute qu'ils franchiront prochainement la barre symbolique des 80 %.

Vainqueurs par deux fois face à leur aînée, Sonke Rothenberger et Cosmo semblaient les seuls à pouvoir prétendre eux aussi à l'or. Ils devaient cependant dérouler une reprise parfaite.... C'était sans compter sur Charlotte Dujardin et MSJ Freestyle qui venaient perturber les pronostics. Malgré une reprise maîtrisée à 81.277 %, Sonke Rothenberger et Cosmo doivent finalement se contenter d'une 4 ème place.

Charlotte Dujardin serait-elle en train de prouver qu'il existe une vie après Valegro ? Assurément oui. Meilleure britannique du Grand Prix, la jeune femme dépassait déjà les 80 % dans le Grand Prix Spécial sur les concours de Bolesworth et Hartpury. En serait-il de même à Tryon ? Si sa jument par Fidermark avait davantage les postérieurs en place que dans le Grand Prix, elles présentaient dans le Grand Prix Spécial un travail au passage de meilleure qualité que la veille et des allongements au trot tout à faire spectaculaires. Le couple quitte la piste gratifié d'un 81.489 % qui leur permet de d’acquérir la médaille de bronze.

Chouchoute du public présent dans les gradins, Laura Graves n'avait sûrement pas l'intention de laisser sa place sur le podium. Particulièrement puissant et parfois inquiet, Verdades semblait à nouveau impressionné par l'atmosphère qui régnait dans la stade de Tryon. Si le travail au galop aurait pu être plus relâché, ils s'emparent finalement de la médaille d'argent avec une reprise à 81.717 %.

Dernières concurrentes à s'élancer, comme pour maintenir le suspens et même si le titre ne semblait que difficilement pouvoir leur échapper, Isabell Werth et Bella Rose ont définitivement conquis le cœur du public et des juges, obtenant 41 fois la note de 10 ! Après 4 années entachées de blessures et une carrière sportive en dents de scie, la fille de Belissimo M est aujourd'hui à son meilleur niveau. Avec une reprise à 86.246 %, Isabell Werth décroche donc sa 8 ème médaille en Championnat du Monde et son 3 ème titre individuel.

Ils seront désormais 15 à s'affronter pour la reprise libre en musique ; une épreuve dont Isabell Werth signait cette année la meilleure performance. Assurera-t-elle le triplé ? Réponse lundi. Initialement prévue dimanche, la reprise libre aurait finalement lieu lundi en raison des importantes chutes d'eau annoncées.

Les résultats complet du Grand Prix Spécial ICI

La reprise d'Isabell Werth (non consultable depuis mobile)

La reprise de Laura Graves (non consultable depuis mobile)

La reprise de Charlotte Dujardin (non consultable depuis mobile)

La reprise de Sonke Rothenberger (non consultable depuis mobile)

La reprise de Carl Hester (non consultable depuis mobile)

#JEMTryon2018

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020