top of page

Résultats de recherche

5454 éléments trouvés pour «  »

  • Clap de fin à Paris pour Juan Antonio Jimenez & Euclides MOR

    Après un peu plus de 7 ans passés à représenter l'Espagne sur la scène internationale, Juan Antonio Jimenez & Euclides MOR feront leurs adieux lors des Jeux Olympiques de Paris ; une information annoncée par Lily Forado . Né chez Manuel Calheiros Braga, le lusitanien de 15 ans par Riopele était acquis en 2016 par la mexicaine Lorena Morales, chez Rafael Soto, qui le confiait à Juan Antonio Jimenez. D'abord présenté en international sur le Petit Tour à compter de l'année suivante,  Juan Antonio Jimenez & Euclides MOR attaquaient le Grand Prix en 2018 et réussissaient dès 2019 à porter les couleurs espagnoles lors des Championnats d'Europe de Rotterdam dont ils terminaient 32 èmes après un Grand Prix à 69.969% ; une échéance pour laquelle ils étaient à nouveau sélectionnés en 2021, cette fois à Hagen, avec à la clé une 36 ème place puis en 2023 à Riesenbeck. Parmi les moments marquants de leur carrière, on peut relever leurs victoires sur les CDI de Segovie, Séville, Grenade, Camarma de Esteruelas, Jerez de la Frontera, Lier, ou encore leurs 3 participations à la Coupe des Nations d'Aix la Chapelle. Vice-Champion olympique par équipe à Athènes en 2004 avec Guizo, Juan Antonio Jimenez sera la semaine prochaine au départ de ses 3 èmes JO ; un rendez-vous qui signera aussi la fin de son bout de chemin avec le gris de 15 ans qui retrouvera quant à lui sa propriétaire. source : Lily Forado

  • Opoque vendu

    Jusqu'à présent copropriété d'Andreas Helgstrand et des écuries néerlandaises Stal 104, l'étalon Opoque a été vendu. Ce fils d'All at Once, monté sur le Grand Prix par le marocain Yessin Rahmouni qui le présentait notamment lors des Jeux Olympiques de Tokyo, des Championnats du Monde de Herning et de la Finale Coupe du Monde de Leipzig, et Davino VOD, était approuvé aux studbooks KWPN et DWB en 2022. En 2023, l'étalon distribué en France par La Collection remportait les épreuves 4 ans organisées à Ermelo en parallèle des Championnats du Monde Jeunes Chevaux. Monté cette année encore par Mette Sjebjerg Jensen pour le compte de l'étalonnier danois, Opoque était sélectionné il y a quelques jours pour défendre les couleurs néerlandaises lors des prochains Championnats du Monde Jeunes Chevaux (voir ICI ). L'identité de son acquéreur n'est pour l'heure pas connue. crédit photo : Helgstrand Dressage

  • Grosses turbulences dans l'équipe allemande des JO

    Nommés réservistes de l'équipe allemande, Ingrid Klimke et Franziskus FRH resteront finalement à la maison : l'étalon par Fiderdanz est, à nouveau, blessé ; un revers qu'ils essuyaient déjà au printemps 2021 et qui les privait de toute ambition pour les JO de Tokyo. A 16 ans, il semble donc quasi certain que le rêve olympique de l'allemande ne se réalisera pas avec l'hanovrien. Aucun détail sur la nature de la blessure de Franziskus n'a été donné. La cavalière indiquait simplement ce matin «  lorsque j’ai voulu entraîner Franziskus avant-hier, je n’ai pas eu un bon feeling. Nous l’avons fait examiner immédiatement et avons trouvé une blessure que nous avons dû traiter tout de suite. Pour cette raison, nous devons donc déclarer forfait pour Paris.  [...] Je souhaite beaucoup de succès à l’équipe allemande, et j’espère qu’ils vivront des jours inoubliables. Les JO sont un événement très spécial, et le plus grand rêve qui soit pour nous, sportifs.   Initialement nommés seconds réservistes, Raphael Netz et Great Escape Camelot sont finalement écartés : l'ex-cavalier des écuries van Bredow et le fils de Johnson sont en effet remplacés par Sonke Rothenberger & Fendi et Katharina Hemmer & Denoix PCH ; deux couples qui devraient donc prendre la route, dans quelques jours, pour rejoindre le camp de base de l'équipe germanique de dressage, au haras de Bréval dans les Yvelines. Dans un article publié ce matin bayernspferde.de révélait «  dans le cadre de la procédure de nomination de l'équipe de dressage, le DOSB (ndlr : le comité olympique allemand) a également nommé les remplaçants en fonction des critères de nomination. Lors d'un examen des critères, rendu nécessaire en raison d'un cheval blessé (ndlr : Franziskus), il a été déterminé que Raphael Netz ne remplissait pas entièrement ces critères. Il s'agit d'obligations de déclarations concernant les réglementations antidopage.  » Là aussi, aucun détail supplémentaire n'a, pour le moment, été communiqué, y compris du côté de la Fédération allemande. source : bayernspferde.de / crédit photo : FEI/Stefan Lafrentz

  • Pas de Championnat du Monde des 7 ans pour Hans Peter Minderhoud & My Toto

    Si cette semaine étaient annoncées les sélections néerlandaises pour les Championnats du Monde Jeunes Chevaux de Ermelo (voir ICI ), une absence de taille était alors remarquée chez les 7 ans : celle de Hans Peter Minderhoud et My Toto qui remportaient pourtant le Championnat des 6 ans l'année dernière. Remarqué en 2023 puisque sa 17 ème place de la reprise préliminaire le destinait alors à se contenter de la Petite finale du Championnat, ce fils de Glock's Toto Jr et Voice réalisait une véritable remontada en remportant successivement la Petite puis la Grande finale avec des notes 8.5 au pas, 8.8 au trot, 9.5 au galop, 8.5 en soumission et 9 en perspectives. Le hongre, issu de la lignée maternelle d'Arlando l'ex-cheval de Grand Prix de Diederik van Silfhout, né chez et copropriété Aat Both, l'ex-président du conseil d'organisation des Championnats du Monde à Ermelo, ne sera donc pas de la partie cette année : son cavalier indiquait " Mon Toto n’a pas pu participer aux qualifications car il a eu une petite blessure qui a mis du temps à guérir ". crédit photo : FEI/Leanjo de Koster

  • Jean Morel : notre objectif est d’amener les couples au mieux mentalement et physiquement

    Mardi 16 juillet, les seize Tricolores sélectionnés pour les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 se sont retrouvés pour une journée de cohésion à Saint-Martin-de-Bréhal dans la Manche. À dix jours de la cérémonie d’ouverture, la presse a été conviée pour un temps d’échange avec les cavaliers, staffs et entourage sur le lieu du traditionnel regroupement de préparation de l’équipe de France de concours complet. Après ce moment de convivialité et de bonne humeur, chacun va peaufiner les tous derniers réglages afin de performer à Versailles.   Un avant-goût des Jeux avec un rassemblement de la délégation française   À dix jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, ce grand rassemblement des équipes olympiques et paralympiques signe “ le lancement des Jeux ”, souligne Frédéric Morand, vice-président de la FFE en charge des JOP. “ Nous sommes dans les starting-blocks. Les Jeux sont la plus grande manifestation sportive au monde. Ils se tiennent tous les quatre ans et cette année sur notre territoire, en France, c’est un événement incroyable. Je félicite tous les cavaliers pour leur sélection. Je remercie tous les grooms, les accompagnateurs, les propriétaires pour leur investissement et leur soutien, ainsi que tout le staff qui travaille depuis longtemps autour de nos équipes.”   Toute la délégation tricolore a été réunie pour une journée de cohésion et d’échanges. De quoi unifier les équipes olympiques et paralympiques, “ nous avons quatre disciplines et nous y tenons ”, rappelle Sophie Dubourg, directrice technique nationale. “ Nous avons hâte d’être à Versailles avec cette superbe équipe de France soudée. C'était important de rassembler tout le monde pour que chacun s'identifie et se connaisse.”   Après plusieurs mois de préparation, la ferveur continue de monter dans le clan tricolore. Dans une ambiance détendue, la dotation olympique de l’équipementier officiel Le Coq Sportif a été distribuée. Des essayages des tenues Berluti ont été organisés en vue de la cérémonie d’ouverture à laquelle prendront part les cavaliers de saut d’obstacles. La journée s’est achevée par un dîner d’équipe. Un temps apprécié par tous les participants ! “ C'est une très belle journée de pouvoir réunir les quatre disciplines, cavaliers, le staff, les propriétaires présents, les grooms. Les petits jeux de rôles réalisés sont sympathiques, je pense que cela crée une émulation, une cohésion. Chacun a la tête dans le guidon pendant la saison, donc c'est quelque chose qui est très agréable à vivre ”, confie Vladimir Vinchon, avant que Pauline Basquin n’ajoute : “ C'est important de pouvoir échanger avec tous les cavaliers, se retrouver tous ensemble et de se sentir vraiment unis et soudés au sein de cette belle équipe de France avant le début des Jeux. ”   Le mot de Jean Morel, sélectionneur national pour le dressage :  “ En réunissant toutes les équipes des sports équestres, ils se motivent entre eux car tous partagent le même objectif. Cette journée est une petite aventure différente de celle du sport. Maintenant que les sélections sont définitives, notre objectif est d’amener les couples au mieux mentalement et physiquement. Les Jeux sont le Graal. J'ai été à leur place, je sais ce que c'est. C'est un moment, une seconde. Si cela ne fonctionne pas comme on le voudrait, il ne faut pas en vouloir à nos athlètes. Ils ont mérité leur place et je sais qu’ils donneront le maximum dans tous les cas.” Retro-planning pour le dressage : Stage dans les Yvelines du 21 au 25 juillet Arrivée des chevaux sur site le 26 juillet Conférence au Club France le 24 juillet à 20h45 puis nuit au Village olympique Date des épreuves : 30 juillet au 4 août Le mot de Frédéric Bouix, délégué général de la FFE   “ Ces Jeux sont à domicile et il y a eu une implication hors norme de toute la fédération : les poney-clubs et centres équestres, les cavaliers licenciés, les élus, et permanents. Soulignons l’intervention exceptionnelle du Fonds de dotation de la FFE, EquiAction, créé notamment dans cet objectif en 2020. Il a été un véritable soutien pour les athlètes et les propriétaires, tant pour ceux sélectionnés que pour l'ensemble de la liste “À cheval pour Paris”. Tous ont été accompagnés ces deux dernières années par des dispositifs techniques et financiers importants. Une fois encore, au nom du président Serge Lecomte je remercie Sophie Dubourg pour tout le travail accompli avec l'ensemble des équipes techniques, de ses adjoints, des sélectionneurs et de l'ensemble du staff additionnel qui a été renforcé autour de la préparation physique, la préparation mentale et du suivi longitudinal des chevaux. Ces Jeux vont se dérouler dans le parc du Château de Versailles et pour la première fois dans leur histoire, l'organisation sportive a été confiée après appel d’offres à un organisateur privé. Il s’agit d’un organisateur de renom, GL events. Derrière Sylvie Robert, le groupe GL events dispose d’un véritable savoir-faire et livre de formidables événements équestres tout au long de l'année. Nous sommes certains que ces Jeux seront d'une très grande qualité ; les meilleurs techniciens y officieront, dont de nombreux Français soutenus par la fédération. Tous les ingrédients sont réunis pour que l'équipe de France brille à Paris.” sources : communiqué / crédit photo : FFE/PSV

  • Disparition de Marcela Krinke-Susmelj

    C'est une triste nouvelle venue de Suisse que nous apportait Eurodressage hier après-midi : le décès de Marcela Krinke-Susmelj. Originaire de Tchécoslovaquie, vétérinaire de formation, Marcela Krinke-Susmelj commençait le Grand Prix dans les années 2000 avec Wienerin, une jument propriété d'Irine Meyer ; le début d'une collaboration avec celle qui deviendrait la propriétaire de tous ses chevaux de haut niveau. En 2005, Irine Meyer faisait en effet l'acquisition de Corinth qui permettait à Marcela Krinke-Susmelj de participer aux Jeux Mondiaux d'Aix la Chapelle, aux Championnats d'Europe de Windsor, aux Jeux Mondiaux de Lexington et de remporter le Championnat suisse en 2009. D'abord entrainée par sa compatrite bien connue Sivlia Iklé, elle confiait ensuite son coaching à l'allemand Ton de Ridder. Associée à Atterupgaards Molberg, également acquis par Irine Meyer, Marcela Krinke-Susmelj, représentait cette fois la Suisse lors des Championnats d'Europe 2011, 2013 et 2017, des Jeux Mondiaux de Caen en 2014 et des Jeux Olympiques de Rio en 2016. Leur carrière s'arrêtait néanmoins en février 2018 après l'étape Coupe du Monde de Neumünster. Diagnostiquée comme atteinte de la maladie d'Alzheimer en 2019, Marcela Krinke-Susmelj s'éteignait le 17 juillet à l'âge de 58 ans.

  • JO de Paris : demandez le programme !

    Tout le monde l'aura bien noté ... les Jeux Olympiques de Paris approchent à grands pas ... Grand Prix, Grand Prix Spécial, reprise libre ... petit rappel du programme des épreuves de dressage pour garder en tête quand il serait judicieux de poser un congés ou ... un RTT :) Grand Prix - 30 partants par jour Jour 1 : mardi 30 juillet : 11h > 16h30 Jour 2 : mercredi 31 juillet : 10h > 15h30 Grand Prix Spécial - 30 partants samedi 3 août : 10h > 15h30 Reprise libre -18 partants dimanche 4 août : 10h > 13h30 Comme déjà évoqué ici et la, si les temps forts seront consultables sur France TV (mais qu'est-ce qu'un temps fort ... ?), l'ensemble des épreuves seront disponibles, en accès payant, sur la plateforme MAX , détentrice des droits de diffusion. 3 formules d'abonnement semblent possibles : on retiendra notamment la petite ligne "abonnements renouvelés automatiquement chaque mois, sauf résiliation" . crédit photo : FEI/EFE/Kai Forsterling

  • Sélection hollandaise des Championnats du Monde Jeunes Chevaux

    Comme la France (voir ICI ), les Pays-Bas terminaient hier leur processus de sélection pour les Championnats du Monde Jeunes Chevaux. La commission composée de Johan Hamminga, Alex van Silfhout et Janine van Twist a ainsi retenu : 5 ans Obsession Taonga & Lara van Nek Ohio & Kirsten Brouwer One Million & Robin Heiden Opoque & Mette Sejbjerg Jensen Oz & Jessica Thomas Red Viper & Bart Veeze réservistes : Oberon & Daria Sushchinskaya et Og3Ne & Jaimy Jongman 6 ans Everest & Charlotte Fry Nashville SW & Femke de Laat Nalegro & Charlotte Fry Nero & Bart Veeze New Orleans & Diederik van Silfhout This is Naqueen & Kim Noordijk réservistes : No Nonsense D & Emmelie Scholtens et Dark Rousseau & Kim Alting 7 ans Glock’s Massimo & Hans Peter Minderhoud Hexagons Mr Magnum & Thamar Zweistra Mac Toto USB & Danielle Heijkoop Majestic Taonga & Lisa Wernitzig ( ndlr : la cavalière d'Isabell Werth ) Mauricio & Michael Ruijgrok Mauro Turfhorst & Dinja van Liere réservistes : Macenta M &Nina van Mook et Magic Johnson van de Edcohoeve & Curro Benitez Sanchez source : horses.nl - crédit photo : FEI/Leanjo de Koster

  • Sélection française des Championnats du Monde Jeunes Chevaux

    Après deux jours de sélection au Pole International du Cheval de Deauville, la liste des chevaux français qui prendront la direction de Ermelo aux Pays-Bas, du 4 au 8 septembre, pour les Championnats du Monde est désormais connue : 5 ans Antoine NOWAKOWSKI & SUNNY BOY Camille JUDET CHERET & EMOJI JCD Réservistes : Antoine NOWAKOWSKI & DAENERYS 6 ans Maxime COLLARD & SWAROWSKI DE BREVAM Jessica MICHEL BOTTON & THOR DE HUS Réservistes : Charlotte CHALVIGNAC & DESIREE MAJISHAN Pour pouvoir participer aux épreuves de sélections, les chevaux candidats devaient, à la date de la clôture des engagements du concours de sélection, avoir obtenu, en 2024, une note supérieure ou égale à 75% sur l’épreuve préliminaire ou finale Cycle Classique, correspondant à leur âge, lors d’un CDI Jeunes Chevaux en France ou à l’étranger ou avoir obtenu une note supérieure ou égale à 77% sur l’épreuve préliminaire ou finale Cycle Classique, correspondant à leur âge, lors d’un concours Label SHF. Les sélections des 7 ans seront dévoilées ultérieurement par la FFE. crédits photos : les Garennes

  • Vente de foals du studbook Westphalien : 33.500€ pour le Top Price - 3 poulains vendus en France

    Aussi prolifique en ventes aux enchères que ses cousins hanovriens, le studbook Westphalien proposait jusqu'à hier soir 46 poulains de dressage nés en 2024. Le Top Price , adjugé 33.500€ revenait à Best Secret, un fils de Bondo (Bonds*Dante Weltino) et Depeche Mode qui reste en Allemagne. 3 poulains ont été vendus en France : Glamil, un fils de Glamourdale & Millennium commercialisé 5250€ Visagistin, une pouliche par Vision (Vitalis*Sandro Hit) & Benicio adjugée 5250€ Gustav, un fils de Glamdale I WP (Glamourdale*Millennium) & Benetton Dream vendu 4000€ après une seule enchère. Il est issu de la lignée maternelle de Prince Charming, monté par la Princesse de Thailande Sirivannavari Nariratana Rajakanya et Auheim's Picardo que présentait l'autrichien Christian Schumach sur le Grand Prix. 6 foals franchissaient la barre des 10.000€ et 34 trouvaient acquéreurs pour 6000€ et moins.

  • Quels candidats tricolores pour les Championnats du Monde Jeunes Chevaux ?

    En raison des Jeux Olympiques, les Championnats du Monde Jeunes Chevaux de dressage se dérouleront à Ermelo aux Pays-Bas du 4 au 8 septembre . Les épreuves de sélection sont organisées au Pôle International de Deauville les 15 et 16 juillet. Pour pouvoir y participer, les chevaux candidats devaient, à la date de la clôture des engagements du concours de sélection, avoir obtenu, en 2024, une note supérieure ou égale à 75% sur l’épreuve préliminaire ou finale Cycle Classique, correspondant à leur âge, lors d’un CDI Jeunes Chevaux en France ou à l’étranger ou avoir obtenu une note supérieure ou égale à 77% sur l’épreuve préliminaire ou finale Cycle Classique, correspondant à leur âge, lors d’un concours Label SHF. Les candidats tricolores pour les Championnats du Monde Jeunes Chevaux, en lice pour les 2 places disponibles par catégorie d'âge, sont donc : 5 ans Antoine NOWAKOWSKI & SUNNY BOY Camille JUDET CHERET & EMOJI JCD Pauline GUILLEM & JOADENN SAINT PAER Claudia CHAUCHARD & ERNA EMILIA Antoine NOWAKOWSKI & DAENERYS 6 ans Maxime COLLARD & SWAROWSKI DE BREVAM Jessica MICHEL BOTTON & THOR DE HUS Justine LUDOT & DUCHAMP Charlotte CHALVIGNAC & DESIREE MAJISHAN

  • Wim Verwimp de retour sur le Grand Prix

    Le belge Wim Verwimp est de retour sur le Grand Prix après 9 ans passés loin de ce niveau de compétition. Membre de l'équipe belge des Championnats d'Europe de Turin en 2007 et Windsor en 2009 avec Maxwil V, le cavalier de 56 ans participait aussi en 2000 aux Championnats du Monde des 6 ans avec VPS Melvin V dont il terminait 14 ème. Bien qu'il ait aussi concouru sur le Grand Prix avec Neversfelde Feuer, Ravel, Sante et Pari Lani avec qui il foulait pour la dernière fois les terrains de CDI en 2014 à Kapellen, Wim Verwimp se faisait depuis discret en concours puisqu'il ne présentait que Wild Diamond, une fois, sur un Grand Prix national organisé à Massenhoven en janvier 2015. Depuis cette date, il se consacrait à l’entraînement de ses élèves. Fin juin, Wim Verwimp faisait son retour sur le Grand Prix avec Jedaï de Massa. Vendu fin 2021 au coréen Eon Jin Chin par intermédiaire de Pamfou Dressage, puis un temps au travail chez Cathrine Laudrup-Dufour, Jedaï de Massa était préalablement vice-Champion de France des 6 ans en 2020 avec Nicolas Giraud (photo). Vainqueurs de leur premier Grand Prix à Weelde grâce à un 68.533%, Wim Verwimp et Jedaï de Massa s'imposaient aussi hier lors d'un Grand Prix organisé à Lier, cette fois grâce à un 69.783%. crédit photo : SHF/Les Garennes

bottom of page