top of page

Santurion de Massa à nouveau incertain

Engagés au départ du CDI 4* de Munich, la compétition ne s'est finalement pas déroulée tout à fait comme espérée pour le portugais Daniel Pinto et son Santurion de Massa.


Après une visite vétérinaire qu'il passait sans encombre, le hongre par Munchhausen de 15 ans montrait pourtant des signes de tensions et d'irrégularités dans le travail au trot. Le cavalier expliquait ainsi hier " cette compétition était un point de contrôle important de la récupération de Santurion [...], car le stress d'un long voyage ajoute toujours un nouveau niveau de difficulté à nos chevaux. Nous avons été extrêmement satisfaits du magnifique retour de Santurion après une longue pause de 2 ans. Tout indiquait une récupération complète : nous avons décroché le titre de vice-Champion du Portugal l'année dernière et nous avons connu le succès lors de plusieurs compétitions avec d'excellents moyennes ! Mais plus que tout, je dois souligner l'excellent sentiment sur Santurion me donnait sous la selle ! [...]".

Daniel Pinto précisait également : "Santurion a révélé des symptômes similaires à ceux qui nous ont fait renoncer aux dernier Championnat du Monde. Nous sommes désormais très prudents dans l'identification de ce qui a pu causer ces symptômes et nous prendrons le temps, au sein de notre équipe, de décider de ce qui va suivre ! "


Né chez Sylvain Massa et débuté en 2010 par Ludovic Martin, Santurion de Massa représentait le Portugal aux Championnats d'Europe d'Aix la Chapelle et Göteborg. Depuis 2014, Daniel Pinto et Santurion de Massa s'imposaient aussi sur les CDI de Majorque, Lisbonne, Nice, Medina Sidonia, Rosendaal, Tolede, Cascais et Ponte de Lima. Ils retrouvaient le chemin de la compétition en juin dernier (voir ICI).



Commenti


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page