Report des JO de Tokyo : les réactions des cavaliers tricolores


La nouvelle tombait finalement hier : les Jeux Olympiques de Tokyo auront lieu en 2021 ; une annonce qui met entre parenthèses la préparation des couples tricolores engagés depuis quelques mois déjà dans le processus de sélection. Réactions.


Alexandre Ayache : "il n’y a pas grand chose à dire si ce n’est que dans le contexte actuel il ne faut pas penser qu’à notre sport, il faut penser aussi aux athlètes qui s’entraînent 5 à 6h par jour comme les nageurs, les coureurs et j’en passe, qui, en ce moment, ne peuvent pas s’entraîner. Pour eux, 15 jours sans entraînement en milieu de saison c’est juste impossible. Maintenant, la seule chose qui est importante c’est que cette pandémie trouve une issue et qu’il y ait le moins de victimes possible. Pour le reste, on parle d’un report d’un an, rien de bien grave"


Morgan Barbançon : "ce report est une bonne chose car je pense avant tout à la santé de tous, c’est une priorité. La pire des choses aurait été l’annulation des JO. C’est juste un an à attendre. Je vais continuer ma préparation et celle de mes chevaux pour être prête à reprendre les concours dès que nous serons autorisés."(source FFE)


Anne Sophie et Arnaud Serre : "sincèrement, nous attendions la nouvelle depuis quelques temps. En tant que sportifs, il est certain que ce n’est pas facile mais nous préférons y voir le positif : les Jeux sont certes reportés, mais surtout maintenus. Ils auraient pu être aussi purement et simplement annulés... Quoi qu’il en soit, c’était la décision la plus sage pour l’ensemble du monde sportif comme pour l’ensemble du monde civil. L’objectif commun à tous est maintenant d’enrayer cette pandémie. Il y a des priorités et la vie prime sur tout le reste. Nous devons penser au-delà de la compétition et de nos aspirations personnelles. Les Jeux sont la fête internationale du sport par excellence. S’ils avaient été maintenus malgré l’absence de nombreuses nations ayant déjà décidé d’y renoncer, cette fête y aurait perdu de sa valeur... et de sa saveur aussi sans doute. Et puis, nous disposons d’un an de plus pour nous préparer ! Peut-être faut-il y voir une opportunité ?"


Charlotte Chalvignac Vesin : " je trouve que c’est logique et normal comme décision. On ne peut pas parler de JO, qui représentent l’élite du sport, alors que le monde s’écroule. Ce n'est, entre guillemets, pas le moment. La seule chose dont on doit s’occuper en ce moment c’est de protéger notre famille et notre entourage et espérer que ça s’arrête bientôt. C’est une situation tellement dramatique. Priorité à la santé, protégeons nous, en ce moment les concours sont tellement futiles ! Ils reprendront quand ce sera le moment, ce qui voudra dire que nous sommes sortis d’affaires ! Croisons les doigts..."


crédit photo : ffe/PSV

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020