Règlement dressage SHF 2020 : l'accent mis sur l'éthique et la déontologie


Le règlement des épreuves d'élevage 2020 applicable au Dressage est désormais consultable sur le site de la Société Hippique Française. Parmi les nouveautés, une nouvelle rubrique intitulée "Tenue, Ethique et Déontologie" fait son apparition :


" Être membre du corps des juges de la SHF inclut des valeurs de solidarité, d’intégrité et de déontologie. Les membres du corps des juges SHF représentent la Société Hippique Française sur les terrains de concours. A ce titre, ils doivent être membres de la SHF et à jour de leur cotisation annuelle.


A ce titre, les juges sont vecteurs de l’image de la SHF. Ils devront porter une tenue correcte lors des concours. Le port des vestes de la SHF est préconisé.


Les juges devront être présents lors de la proclamation des résultats et être disponibles pour répondre aux interrogations des participants de manière technique, constructive, empathique.


Les membres du corps des Juges de la SHF s’engagent à respecter les règles d’incompatibilité de jugement :


Dans toutes les épreuves de la SHF et sur tous les concours de jeunes chevaux et poneys, aucun juge ne peut officier dans une épreuve si ses fonctions impliquent un conflit d’intérêt. Toute personne ayant un intérêt financier, personnel ou technique, notamment relatif à l’entraînement d’un poney / cheval ou avec un concurrent participant à une épreuve, ne peut être membre du jury de cette épreuve.


Est considéré comme concerné par un intérêt relatif à l’entraînement :


* Celui qui intervient dans l’entraînement sur le couple poney / cheval et cavalier plus de trois jours durant les 12 mois précédant l’épreuve


* Celui qui est intervenu sur l’entraînement d’un concurrent à quelque titre que ce soit lors des 6 mois précédant l’épreuve


* Celui qui a été entraîné par un concurrent plus de trois jours durant les 12 mois précédant l’épreuve


Lorsqu’un juge accepte une invitation pour juger, il doit indiquer le plus tôt possible à l’organisateur ses éventuelles impossibilités de jugement à l’égard des personnes ou poneys / chevaux prenant part à la compétition. Le Président de jury pourra ainsi affecter ce juge à d’autres épreuves.


Les juges nommés par la SHF ne doivent pas avoir d’impossibilité de jugement dans le concours concerné.


Dans le cas d’incompatibilité avérée, une mise à pied de 2 mois minimum peut être infligée.


Les juges s’engagent à respecter le présent règlement, le règlement technique des concours, ainsi que le règlement général de la SHF.


En cas de manquement, la SHF se réserve, après concertation avec la commission de Dressage, le droit d’exclure le juge concerné du corps des juges de Dressage de la SHF. "


Règlement complet consultable ICI


Photo : Pixabay

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020