top of page

Libre du CDI 3* de Jerez de la Frontera : Morgan Barbançon fait retentir la marseillaise en Espagne

Au lendemain du Grand Prix qui voyait la victoire du Brésil (voir ICI), les cartes étaient cet après-midi rebattues : en effet, bien que vainqueurs hier, João Victor Marcari Oliva et Escorial Horsecampline faisaient aujourd'hui le choix exceptionnel de s'aligner sur la reprise libre. Habitués du Grand Prix Spécial, ils ne présentaient en effet leur programme libre qu'une seule fois, en 2021, sur le CDI 3* de Hagen : ils prenaient alors la 6 ème place à 68.170 % ; un score qui n'en faisait donc pas les favoris surtout au regard de l'expérience et du score de référence de Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II (ndlr : 79.780%, sur l'étape Coupe du Monde de Malines en 2019).


Derniers à entrer en piste sous la pluie, Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II Old peaufinaient ce soir leur programme libre à quelques semaines de la Finale Coupe du Monde de Leipzig ; un rendez-vous auquel ils participeront pour la 3 ème fois après Paris et Göteborg en 2018 et 2019. Le couple français basé sur les bords du Lac Léman confirme son bon état de forme : avec une note de 77.185% , ils font retentir la seconde marseillaise de la journée et sèment d'1% les seconds (voir ICI).


Longtemps au travail chez Isabell Werth puisque Madeleine Winter Schulze en était propriétaire, l'alezan par Sandro Bedo et Florestan I passait sous la selle de Matthias Bouten, alors cavalier de la Championne allemande qui le présentait elle aussi en 2016 et 2017 sur le Grand Prix en épreuves nationales, mais aussi Malin Nilsson, la cavalière de Patrik Kittel chez qui il était envoyé afin d'être commercialisé sans succès. Confié par la mécène allemande, il rejoignait finalement le piquet de l'espagnol avec qui il participait l'année dernière aux JO de Tokyo. Peu habitués à l'exercice de la reprise qu'ils ne montaient que deux fois en CDI, Jose Antonio Garcia Mena et Sorento 15 enregistraient aussi bien un 71.610% à Grote Brogel, qu'un 79.440% à Aix la Chapelle ...C'est dire s'ils étaient donc de sérieux prétendants à la victoire. Après une reprise libre où ils proposaient un travail au trot et au passage avec beaucoup de rebond et, entre autres, un atypique enchainement appuyer au galop/piaffer/appuyer au galop, Jose Antonio Garcia Mena et Sorento 15 quittaient la piste à 76.185% ; une note qui leur permet d'être seconds. Ils devancent João Victor Marcari Oliva et Escorial Horsecampline, 3 èmes à 75.095%.


Un mois et demi après avoir établi leur dernier record personnel de 70.875% en international, Camille Judet Chéret et Scoop du Bois Luric choisissaient eux aussi la libre. Si un changement de pied un peu court derrière pouvait être observé dans une ligne aux deux temps, Camille Judet Chéret et Scoop du Bois Luric sont cette fois notés à 72.620 %, soit leur nouveau score de référence et la 6 ème place. Corentin Pottier et Gotilas du Feuillard prendront demain lundi, le départ du Grand Prix Spécial ; un choix judicieux en vue d'une possible échéance mondiale cette saison.


crédit photo : Rose Harang

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page