top of page

Leipzig : Jessica von Bredow Werndl & TSF Dalera BB toujours plus au sommet - Morgan Barbançon 7ème

Ultra favorites après leur Grand Prix court de jeudi à 84.793%, Jessica von Bredow & TSF Dalera BB n'ont fait ce soir qu'une bouchée de la reprise libre de la Finale Coupe du Monde de Leipzig ; une victoire qui s'ajoute donc à un palmarès déjà paré d'or sur toutes les échéances mondiales. Enceinte de 5 mois, la cavalière des écuries Aubenhausen et la grande baie de l'ex-juge 5 étoiles suisse Beatrice Bürchler-Keller proposaient au public et aux juges leur reprise "La la land" à l'exécution proche de la perfection qui leur permettait d'obtenir l'excellente note de 90.836 % et jusqu'à 98.400% en artistique. Exemplaire.

Quasi inattendus à la seconde place du Grand Prix court, Cathrine Dufour et son jeune Vamos Amigos avaient aujourd'hui fort à faire pour espérer conserver un si bon classement et damer à nouveau le pion aux expérimentées et 3 fois vainqueurs du circuit Isabell Werth et Weihegold Old. La danoise, déjà numéro 2 mondiale avec Bohemian, a assurément trouvé avec ce fils de Vitalis une autre monture de grand talent pour épauler le hongre par Bordeaux. Si le Westphalien verra probablement son avenir se jouer sous la selle de sa propriétaire, la jeune Annabella Pidley, le dressage danois profite au moins pour le moment du toujours très tonique hongre de 10 ans seulement. La jeune femme conclut la première Finale Coupe du Monde de sa carrière avec une 2 ème place à 86.164 % : manifestement très, très ému en piste, Vamos Amigos rencontrait cependant des difficultés à se relâcher ; une tension qui s'exprimait dans les piaffers, très balancés, et dans l'attitude parfois courte.


S'il y a bien un couple qui n'a plus rien à prouver, c'est bien Isabell Werth et Weihegold Old. 7 fois médaillées en Championnats d'Europe, 3 fois vainqueurs de la Finale Coupe du Monde, Championnes olympiques par équipe et vice-Championnes en Individuel, celles qui furent aussi numéros 1 mondiales pendant de nombreux mois faisaient ce soir leurs adieux à la compétition devant le public germanique ; une reprise sans faute majeure même si un travail au pas de meilleure qualité et moins contracté aurait pu être souhaité. Elles quittaient finalement la piste avec une note de 85.921 %, sous les applaudissements nourris du public et devant sa propriétaire Christine Arns-Krogmann particulièrement émue. Déjà mère d'une quinzaine de produits nés par transferts d'embryons, dont notamment Total Hope Old, Weihegold Old se consacrera désormais pleinement à la reproduction et devrait porter elle même ses poulains. Sa fille Weihe Gluck d'ailleurs donnait naissances à plusieurs produits, qui voyaient le jour en France.


10 èmes du Grand Prix court de jeudi grâce à une note de 71.936%, Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II bénéficiaient ce soir d'un ordre de passage plus favorable. Les français proposaient ce soir une reprise composée autour de morceaux de Céline Dion entachée de quelques modestes imperfections ici et là, dont une petite perte de l'allure dans le travail au galop. Morgan Barbançon et Sir Donnerhall II terminent 7 èmes, soit le meilleur classement jamais obtenu par l'amazone tricolore sur une Finale Indoor.


Résultats complets de la reprise libre ICI


crédit photo : FEI/Leanjo De Koster

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page