top of page

Le Grand Prix du CDI 4* de Lier aussi pour la Suède - Camille Judet Chéret frappe fort !

Après le Grand Prix du CDI 3* déjà tombé dans l'escarcelle suédoise (voir ICI), du côté du Grand Prix du CDI 4*, la Suède confirmait aussi tout à l'heure sa domination sans partage à Lier ; il faut dire que les scandinaves n'ont pas hésite à aligner certains de leurs meilleurs couples tandis que les néerlandais, pourtant tout proches, n'envoyaient pas franchement leurs binômes de premier plan. Camille Judet Chéret était elle aussi au départ avec son Herelja Higgins.

Qui de Therese Nilshagen & Dante Weltino Old ou de Juliette Ramel & Buriel KH s'imposeraient ? Voila en substance la question qu'on pouvait se poser à la lecture d'une liste de départ qui comptait tout de même 22 couples au départ. Désormais âgé de 16 ans, l'étalon vedette du haras de Lodbergen n'a plus rien à prouver tant sur les carrés de dressage que dans sa capacité à transmettre ses qualités à sa progéniture. Le fils de Danone et Welt Hit II apparaissait aujourd'hui en excellente forme, toujours présenté d'une main de maître par sa cavalière ; une reprise sans faute si ce n'est un arrêt avant le reculer pas tout à fait d'aplomb et une transition pas/passage où l'étalon noir cherchait davantage à piaffer pour se soustraire à l'effort. Ils quittaient donc la piste avec une 75.544% qui leur permettait, alors qu'ils ouvraient l'épreuve, de prendre la tête pour ne plus la quitter.


Du haut (déjà) de ses 17 printemps, le désormais plus sage Buriel KH reprend cette semaine la compétition pour la première fois depuis les Championnats du Monde de Herning ; c'est dire si, dans certaines contrées, on fait le choix d'économiser les montures plutôt que de répéter à s'en essouffler. Le fils d'Osmium présenté par Juliette Ramel proposait lui aussi un travail sans faute même si quelques résistances pouvaient parfois être observées ; un travail évalué à 75.239% et, cela dit, aussi bien noté à 72.82% qu'à 77.065% !


Coté allemand aussi, aucun couple de premier ordre ne faisait le déplacement jusqu'en Belgique. Dorothee Schneider présentait néanmoins Sister Act MT Old ; une jument propriété de la famille Max Theurer, encore peu expérimentée à ce niveau qu'elle ne débutait que l'année dernière mais qui prenait néanmoins la 4 ème place des Championnats du Monde des 5 ans, la 6 ème à 6 ans et la 5 ème à 7 ans. Pas tout à fait d'aplomb avant le reculer, auteure de transitions passage/piaffer/passage pas toujours très franches, la fille de Sandro Hit aurait aussi pu se porter davantage dans ses pirouettes. Elles sont 3 èmes à 73.609%.


Camille Judet Chéret et Herelja Higgins sont quant à eux 6 èmes à 70.869% : le fils de Glock's Johnson, dont le travail passage/piaffer est indiscutablement un des points forts, n'a pas encore montré tout son potentiel. Si l'entrée dans le premier appuyer était très difficile mais rapidement corrigée par le cavalière, que le reculer s'avérait un peu contracté et que plus d'amplitude dans les changements de pied au temps serait apprécié, ils obtenaient tout de même une moyenne de 70.869% ; un nouveau score de référence qui fait définitivement oublier leur incompréhensible élimination sur le Grand Prix Spécial du dernier CDI du Mans. La Belgique réussit décidément à la jeune femme : c'est en effet déjà à Lier, en 2019 avec Duke of Swing, qu'elle établissait son record personnel sur la reprise libre avec le hongre par Blue Hors Don Romantic.


Résultats complets ICI


crédit photo : FEI/Shannon Brinkman

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page