top of page

La FEI interdit la captation de vidéos sur ses évènements

Mise à jour du 9 mars 2024 : après les nombreuses réactions provoquées par la diffusion de cette information, la FEI adressait à la presse des précisions le 8 mars dont le lien d'une FAQ (Foire aux questions) développant les questions suivantes :


Un non détenteur de droit peut-il filmer du contenu lors d'un événement labellisé FEI ?


Oui, il n'y a aucune règle ou restriction concernant la captation de contenu. Les restrictions ne concernent que la publication de ce contenu, par exemple sur les réseaux sociaux.


Quels sont les évènements FEI concernés ?


- Longines League of Nations™

- Longines FEI Jumping World Cup™ - Western European League and North American League

- FEI Dressage World Cup™ - Western European League

- FEI Driving World Cup™

- FEI Vaulting World Cup™ Final

- FEI Eventing Nations Cup™

- FEI Championships for Seniors (European Championships, World Championships)


(ndlr : une liste qui confirme donc que ces règles ne s'appliquent pas aux concours internationaux non organisés par la FEI, sauf dispositions particulières des organisateurs à ce sujet)


Ces directives constituent-elles une tentative de censurer qui que ce soit ou d'interdire la transparence lors d'événements ?


Absolument pas. Ces lignes directrices ne constituent en aucun cas une tentative de censurer qui que ce soit ou d’interdire la transparence lors des événements ; elles sont en place pour garantir que les droits des diffuseurs détenteurs de droits lors des événements FEI soient pleinement respectés. Pour une transparence totale, les événements sont diffusés en direct et dans leur intégralité sur FEI TV et/ou la chaîne YouTube de FEI, et sont également disponibles en différé. Si quelqu'un constate un comportement qui l'inquiète alors qu'il est sur place lors d'un événement FEI [...] il n'y a aucun problème à ce que la personne filme le comportement en question. Nous encourageons fortement toute personne ayant observé un comportement inquiétant à le signaler en partageant les images directement avec la FEI pour un suivi.


Et les photos ? Puis-je prendre et publier des photos sur mes comptes de réseaux sociaux ?


Oui, vous pouvez. Les images fixes peuvent être publiées sans restrictions sur toutes les plateformes.


Je suis spectateur d'un événement FEI : puis-je publier une vidéo sur mes réseaux sociaux ?


Si vous participez à un événement nommé FEI (c'est-à-dire une étape de la Coupe du Monde FEI par exemple), non, les mêmes règles s'appliquent à toute personne n'ayant pas obtenu les droits.


S'il s'agit d'un événement non-nommé FEI, ceci dépendra des accords en place entre les organisateurs et leurs ayants droit.


Si vous avez acheté un billet, des conditions générales figureront probablement sur le billet, ou pendant le processus d'achat du billet, qui détailleront vos droits.


(ndlr : dans son article à ce sujet, l'excellent magazine allemand St Georg explique que cette pratique n'a en fait jamais été vraiment autorisée, et que les concerts, festivals et autres cinémas interdisent aussi la publication de vidéos. Article consultable ICI.)



FAQ consultable ICI


--------------

Depuis hier, la nouvelle fait l'effet du bombe, partout dans la presse équestre (étrangère) : depuis le 12 février dernier, la Fédération Équestre Internationale a en effet mis en place de nouvelles règles relatives aux contenus vidéos issus de ses événements « labellisés », pour toutes ses disciplines : Coupe du Monde, Coupe des Nations, Championnats d'Europe, Championnats du Monde etc … Il semble cependant que les classiques concours internationaux ne soient pas concernés par ces « Directives des non-détenteurs de droits pour la publication sur les réseaux sociaux lors d'événements nommés par la FEI ».



En substance, la FEI a décidé d'encadrer davantage les usages vidéos sur ses événements et interdit désormais aux cavaliers, grooms, propriétaires, entraîneurs, chefs d'équipe etc … comme à la presse accréditée, de filmer et/ou diffuser sur leurs réseaux sociaux, sites, blogs, applis, des vidéos issues des pistes de compétition et de détente.


Si certains ont déjà protesté, exprimant l'hypothèse d'une volonté de contrôle des images des sports équestres qui seront désormais diffusées, surtout après les différents scandales des derniers mois, la Fédération Équestre Internationale évoque quant à elle l'exclusivité de ses droits commerciaux ; de nouvelles habitudes à prendre donc pour les cavaliers qui, pour certains, vont devoir réinventer l'usage et le « story telling » de leurs réseaux sociaux, mais également pour leurs équipes et les organisateurs. . Est-ce donc la fin des réseaux sociaux des cavaliers ? Non, puisque cavaliers et fédérations restent autorisés à publier des vidéos, néanmoins fournies par la FEI.



La FEI souligne aussi se réserver le droit de demander la suppression d'un contenu et de solliciter un organisateur pour faire retirer l’accréditation à toute personne autorisée qui ne respecterait pas ces règles.


Mise à jour : la FEI apportait des précisions dans les colonnes du site britannique Horse and Hound. voir ICI


Plus d'infos ICI


crédit photo : FEI/Thomas Reiner

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page