top of page

J -100 avant le retour des stars du dressage à Compiègne

Le stade équestre du Grand Parc accueillera du 4 au 7 mai 2023, la 12e édition des Internationaux de Dressage de Compiègne. En parallèle du prestigieux CDIO 5* et de sa Coupe des Nations FEI qui attire chaque année les plus grands couples au monde de dressage, CDI3*, CDI1*, et quatre épreuves internationales pour les plus jeunes, animeront les différentes pistes. Le spectacle de l’artiste Santi Serra Camps, mondialement reconnu, conclura le week-end de la plus belle des façons.

La lecture d’un palmarès témoigne souvent de la valeur d’une épreuve. Les Internationaux de Dressage de Compiègne en sont une belle illustration. L’an dernier, Isabell Werth, la plus grande championne de l’histoire de la discipline, s’est offert avec DSP Quantaz le Grand Prix Libre. Dans le Grand Prix, la victoire est revenue à la Britannique Charlotte Fry et son exceptionnel Glamourdale, un couple qui allait quelques semaines plus tard éblouir la foule et conquérir l’or aux Championnats du monde, à Herning (Danemark). Dans le Grand Prix Spécial du CDI 3* remporté par Patrik Kittel, la grande star britannique Charlotte Dujardin, multi médaillée aux Jeux olympiques et aux Mondiaux, était également venue présenter son jeune Imhotep. Figurait aussi dans le classement, la Néerlandaise Adelinde Cornelissen, autre dresseuse au palmarès XXL.


Chaque année, les plus grands se donnent ainsi rendez-vous au stade équestre du Grand Parc. Au printemps dernier, au-delà de la dimension sportive, tous ont souligné la qualité de l’écrin, entièrement rénové après de longs travaux réalisés dans le cadre de la politique de préparation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Ils seront accueillis à nouveau du 4 au 7 mai où le CDIO 5* constituera la deuxième des six étapes du prestigieux circuit FEI Nations Cup, après Wellington (États-Unis, 22-26 février) et avant Budapest (Hongrie, 7-11 juin), Rotterdam (Pays-Bas, 22-25 mai), Aix-la-Chapelle (Allemagne, 27 juin-2 juillet) et Falsterbo (Suède, 13-16 juillet). Loin devant l’Espagne et la Belgique, la Suède, emmenée par le grand champion Patrik Kittel, fidèle au rendez-vous compiégnois depuis de très nombreuses années, aura sans aucun doute à cœur de défendre son titre. « Il y a toujours un beau plateau à Compiègne avec les meilleures équipes, répète volontiers Kittel. En plus, Compiègne est fantastiquement bien organisé, je suis à chaque fois très heureux de revenir. »


Pour toutes les nations, à commencer pour une équipe de France en pleine reconstruction, le concours offrira une très belle opportunité d’effectuer une revue d’effectif en vue des Championnats d’Europe à Riesenbeck (Allemagne, 4-10 septembre 2023), avec déjà l’esprit tourné vers les Jeux olympiques de Paris 2024. Une belle occasion de marquer des points auprès des sélectionneurs, mais aussi de marquer les esprits auprès des juges.


Avec en parallèle du CDIO 5* FEI Nations Cup, des CDI3*, CDI1*, CDI U25, CDIYR (Jeunes cavaliers), CDI Juniors et CDI Poneys, les Internationaux de dressage de Compiègne constitueront le temps fort d’un printemps particulièrement intense avec également au cœur du stade équestre du Grand Parc, deux très beaux événements de saut d’obstacles, le Compiègne CSIO, du 27 au 30 avril (CSIO Poneys, children, juniors, jeunes cavaliers et U25) et le Compiègne Classic, du 12 au 14 mai (CSI 3*, CSI 1*, CSIYH* et CSI Am).

LE SPECTACLE DE SANTI SERRA, BOUQUET FINAL DU CONCOURS

Après trois jours de très grand sport, les spectateurs pourront profiter d’un spectacle lui aussi marqué par l’excellence, le dimanche 7 mai, après-midi. « Le chuchoteur », « le magicien », « le charmeur d’animaux », « le patron » ou encore « le professeur ». Partout dans le monde, les surnoms attribués à l’artiste équestre Santi Serra témoignent de l’engouement suscité à chacune de ses prestations. Sur tous les continents, il fascine les foules avec ses animaux, avec l’amour qu’il transmet à ses chevaux, ses chiens, ses oiseaux. Une semaine après une démonstration dans l’un des plus grands shows espagnols, devant 28 000 spectateurs, et juste avant de s’envoler vers l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, Santi Serra et ses artistes seront présents à Compiègne, un concours forcément spécial devant un public français qui leur est si cher.


crédit photo : FEI/PSV

Comments


childéric janvier 2024.jpeg
la collection 2024.jpeg
encart haras de la gesse janvier 2022.gif
ENCART FAVEREAU NOV 2022.jpg
HARAS DU COUSSOUL 2024 DEF.gif
pixio octobre 2023.jpg
EquitStore DressProd.gif
encart haras du feuillard dec 2022.gif

ÉGALEMENT DANS L'ACTU

bottom of page