CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

Finales France Dressage : quels seront les étalons les plus représentés ?


Plus que quelques jours avant l'ouverture des Finales France Dressage 2020 : une édition inédite puisque ce temps fort de l'élevage français est cette année organisé au Pôle Européen du Cheval du Mans.


Avec 116 foals, 2 ans, 3 ans, étalons et poulinières attendus, les Finales France Dressage soulignent chaque année quels étalons ont été particulièrement plébiscités par les éleveurs tricolores : avec 6 produits engagés, le vice-Champion du Monde des 5 ans Secret s'impose comme le géniteur le plus représenté en 2020, avec : Secret Dream (Foundation), Klaudia du Prieuré (Soliman), Klimke du Vana (Saros van't Gestelhof), Pendragon de la Morandière, Promise Me All Erebor de la Morandière et Poerava Herenui de la Morandière : trois filles de Talent, l'ex-jument avec laquelle Grëte Puvi Ayache participait aux Jeux Mondiaux de Caen en 2014.


En seconde position des pères les plus sollicités, avec 5 produits, on retrouve First Step Valentin, l'étalon avec lequel la belge Larissa Pauluis débute le Grand Prix. Il devance Soliman et Furstenball avec 4 représentants chacun.


Parmi les jeunes chevaux à suivre, on peut entre autres retenir :


-In Black Grez Neuville (Furstenlook*Gribaldi), le demi-frère par la mère de Famous Grez Neuville et Harpège Grez Neuville, tous les deux sous la selle de Jessica Michel Botton (voir ICI)


-Ivory de Hus et Vicomte de Hus, dont la mère Darling de Hus Z, comme Dorian Grey de Hus, est une fille de Don Juan de Hus née d'une clone de Poetin


-Hermes de Saint Val (Zalando*Fidertanz), demi-frère par la mère d'Emotion de Saint Val (Champion de France des 2 ans et 3 ans mâles, 4 ème des 4 ans 2018 et participant au Championnat du Monde des 5 ans en 2019)


-Idylle de Saint Val (Van Gogh du Val*Florencio 2), dont la mère produisait aussi Diamond de Saint Val (vice-Champion des mâles de 2 ans en 2015, Champion des mâles de 3 ans en 2016, 4 ème des 5 ans en 2018) et Urielo du Houx (Champion de France Suprême des foals en 2008, vice-Champion de France des 2 ans mâles en 2010, Champion de France des 3 ans hongres en 2011, vice-Champion de France des 7 ans en 2015, puis dressé au Grand Prix par Vincent Guilloteau et exporté aux États-Unis)


-Iloha du Mansio issue de Totilas et présenté en 2 ans poneys femelles et hongres


-My Dream DW (Glock's Dreamboy*Johnson), dont la mère Cendea est la demi-sœur de JHT Chemistry, 9 ans, qui débute cette année le Grand Prix en international à presque 70 % avec le néo-zélandais John Thompson


-Koenig von Bret'l (Famous Grez Neuville*Special D) dont la mère est la propre sœur de l'étalon Blue Hors Zo Special


-Kribalstein (Einstein du Parc*Gribaldi), dont la mère n'est autre que la propre sœur de Moorlands Bodyguard, à l'époque présenté comme la relève de Totilas pour Edward Gal avant qu'il ne soit vendu à la britannique Lara Edwards


-Don Amour Waverley (Don Juan de Hus*Sandro Hit) dont la mère donnait aussi naissance à l'étalon Oldenbourg Hot Story (Hotline)


Plus d'infos ICI


# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020