Comment choisir une selle de dressage ? Comment savoir elle est adaptée à son cheval ?

Comment choisir une selle de dressage ? Comment savoir si elle est adaptée à sa monture ? Quels points vérifier ? Pour répondre à ces questions, Dressprod a fait appel à une des marques les plus sollicitées par les cavaliers de haut niveau pour optimiser la qualité de la locomotion de leurs chevaux : de Patrik Kittel, à Steffen Peters, en passant par Madeleine Witte Vrees, Tommie Visser, Anne Meulendijks, Matthias Bouten, Hayley Watson Greaves, Heike Holstein ou encore Juan Matute Guimon, le point avec Custom Saddlery.



L'acquisition d'une selle est une étape importante, un moment décisif, qui ne manque pas faire naître chez le cavalier certaines inquiétudes. Pourtant, au-delà des modes et des marques, certains paramètres restent constants et doivent être vérifiés pour s’assurer de l’adaptation de la selle au cheval comme au cavalier.

Usuellement, c'est le cheval qui fait l'objet des premières vérifications. Certains points clés doivent donc faire l'objet d'une attention particulière : ils permettent de contrôler l'adéquation entre la selle et la morphologie de votre cheval, avec le souci permanent de l'ergonomie et de la préservation de votre monture.


Même si nous n'aborderons ici que les pistes principales, étudions ensemble les points incontournables devant faire l'objet de vérifications régulières :



La colonne vertébrale

La colonne vertébrale doit être absolument dégagée de tout contact, sur toute sa longueur, garrot y compris. Les ligaments présents de chaque côté de la colonne doivent être laissés libres, d’où la nécessité d’adapter au cheval la largeur de la gouttière. Au niveau du garrot, les apophyses sont extrêmement sensibles et mises en mouvement par la locomotion du cheval. Si la selle touche le garrot, et/ou les cotés des apophyses, le cheval est extrêmement gêné dans ses mouvements. Le juste minima absolu est de 2 doigts au-dessus du garrot, avec un garrot que vous pouvez toujours « saisir » de la main, de part et d’autre, sans pression sur vos doigts. Bien entendu, ces dégagements nécessaires se vérifient avec le cavalier sur le dos, selle sanglée, et donc facilement même avant l’échauffement.



Autres points essentiels :


- la selle doit se placer 2 largeurs de doigt derrière l'épaule : une norme admise pour une selle de dressage

- la selle ne doit pas dépasser la dernière côte (la 18ème).

- vérifier l’équilibrage latéral et longitudinal de la selle : elle ne doit évidemment ni pencher davantage d’un côté, ni pencher en avant sur le garrot ou en arrière, faute de quoi votre équilibre en selle ne saurait être correct. L’arçon et sa forme, incurvée ou non, plutôt large et plate, entrent donc en considération : les choix sont multiples et doivent correspondre à votre cheval, sans quoi la selle sera déséquilibrée ou avec des pressions mal réparties.



Du côté du cavalier, en dressage (et même si les principes de base restent les mêmes pour toutes les disciplines), une attention particulière est portée à la position induite par la selle. La selle de dressage doit aider le cavalier à se placer aisément dans une position plutôt verticale, en permettant aux différentes parties de la jambe d’agir, indépendamment les unes des autres. L'objectif n’est pas de contraindre le cavalier, mais au contraire de l’accompagner vers une position qui lui soit optimale. La selle de dressage adaptée au couple doit donc respecter la morphologie de chacun, et permettre un bon positionnement du bassin grâce à différents types de sièges, différentes largeurs d’enfourchures, des sièges plus ou moins creux, et toujours un taquet qui vient prolonger l’axe du fémur par rapport au bassin du cavalier. Les cavaliers étant tous différents, il est évident que la longueur de ce taquet doit être en corrélation avec la taille du cavalier, tout comme son inclinaison, et qu’aucun ne saurait convenir à tous.



En vérifiant chacun de ces points lorsque vous montez ou essayez une selle, vous saurez si votre selle est adaptée à votre cheval, et il vous en remerciera ... La selle universelle, adaptée à tous les chevaux, n’existe pas plus que celle convenant à tous les cavaliers.


Si vous détectez un problème, ou si certains points vous semblent faire défaut, le saddle-fitter saura adapter les selles (lorsqu'elles peuvent l’être) : une démarche qui préservera votre cheval et optimisera le travail de votre couple.

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

50.gif
bannière_28_28_07_v2.png

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales