Camille Judet Chéret : intégrer le Groupe 1 est une vraie récompense

Meilleure française du CDI 3* du Mans il y a une dizaine de jours, après 3 reprises à plus de 70 % cette saison dont 2 fois sur des CDI 4*, Camille Judet Chéret intégrait la semaine dernière le Groupe 1 de la FFE avec Duke of Swing : une entrée qui lui permet de rejoindre Morgan Barbançon, Anne-Sophie Serre et Bertrand Liegard. Alors que la FEI annonçait la reprogrammation des Championnats d'Europe en 2021, la trentenaire fait partie de ceux qui peuvent espérer y porter la veste de l'équipe de France. Son avenir avec Duke of Swing, ses projets pour 2021, ses autres chevaux : entretien avec Camille Judet Chéret.



Comment vivez vous votre intégration dans le Groupe 1 ?


Intégrer le Groupe 1, faire partie des quatre couples actuellement les plus performants de France, c’est une vraie récompense non seulement pour le travail fait avec Duke of Swing depuis plus de deux ans mais aussi, plus largement, pour les vingt années d’entraînement avec des dizaines d’autres chevaux avant cela. C’est une consécration qui vient distinguer l’excellent travail de toute une équipe, d’un vétérinaire, d’un ostéopathe, d’un dentiste, d’un maréchal ferrant, d’un coach sportif, de plusieurs grooms, d’un palefrenier, d’équipementiers, d’Isabelle et Corentin évidemment, de notre élève Son Altesse Royale la princesse de Thaïlande et de son équipe. C’est le fruit de beaucoup de préparation, d’un investissement personnel considérable, d’heures d’apprentissage à cheval, avec des hauts et des bas, de la sueur et même parfois des larmes. Cette nomination dans le Groupe 1, c’est surtout la preuve que c’est possible, qu’on en est capable, que j’en suis capable, que notre système marche et qu’avec des chevaux de qualité, les performances sont là, l’objectif est accessible, les rêves atteignables. Nous, cavaliers, sommes bien peu de choses sans nos chevaux, ils nous font et nous défont en un clin d’œil. Aujourd’hui je veux surtout remercier tous les chevaux qui ont fait de moi la cavalière que je suis aujourd’hui, c’est à eux aussi que je dois ces beaux résultats même s’ils ont cette fois ci été signés avec Swing.


Duke of Swing a t il toujours vocation à rejoindre le piquet de la princesse de Thaïlande ou ses résultats lui font ils revoir sa position ?


Duke of Swing fait actuellement partie intégrante du piquet de chevaux de la princesse qui le monte régulièrement lorsqu’elle est en France. Elle m’a gentiment autorisée à concourir lors du Grand National de Vierzon alors qu’elle montait elle même le cheval les semaines précédant cette échéance. Depuis un mois, Son Altesse Royale est de retour en Thaïlande. Elle tient à ce que son cheval poursuive l’entraînement et continue de prendre de l’expérience en compétition durant son absence. C’est pourquoi nous avons planifié ensemble le CDI3* du Mans, afin que Swing continue dans sa progression en épreuve dans l’optique d’être prêt à concourir sous sa selle le jour venu.


Sur quels points avez vous orienté le travail de Duke of Swing pendant la période de confinement ?


Duke of Swing compte de nombreuses qualités, notamment celle de n’avoir aucun point faible ! Les enchaînements du Grand Prix n’ont pas de secret pour lui, il n’existe chez ce cheval pas une seule zone d’ombre. C’est ce qui fait sa force aujourd’hui. Inutile donc de dérouler le Grand Prix tous les jours ni de répéter les enchaînements. Le confinement, comme le reste de l’année d’ailleurs, a donc plutôt été consacré à la gymnastique, au renforcement musculaire. Nous travaillons rarement les mouvements tels qu’ils apparaissent dans la reprise. L’accent est plutôt mis sur l’optimisation de la rectitude, la réactivité, la connexion, le contact, l’engagement, le rassembler grâce à une routine basée sur les transitions, le travail latéral, les voltes ... essentiellement des exercices préparatoires en somme !


Comment envisagez-vous 2021 ?


De manière générale, nous ne tirons que très peu de plans sur la comète étant donné les circonstances extraordinaires de cette saison 2020/2021. Comme tous les sportifs, je pense que le calendrier va se faire au fur et à mesure, avec beaucoup de flexibilité. Évidemment ce n’est pas facile de préparer les chevaux sans stratégie sur le long terme mais les concours étant annulés les uns après les autres, il faut être préparé à tous les scénarios. Si l’opportunité se présente de faire quelques beaux concours avec Duke of Swing en 2021, avec l’accord de sa propriétaire bien entendu, je répondrai évidement présente avec grand plaisir ! Je me tiens prête ! En attendant, nos jeunes chevaux évoluent tous rapidement vers le Grand Prix car nous avons l’occasion de leur consacrer beaucoup de temps à la maison. J’espère que Fontainebleau JCD et Dancing Highness JCD franchiront ce cap l’année prochaine.


Les Championnats d'Europe pourraient-ils constituer un objectif ?


La décision de la Fédération Equestre Internationale d’organiser un Championnat d’Europe en 2021 vient de tomber. Il me semble que c’est une excellente nouvelle pour les cavaliers tricolores. Il va falloir traiter cette information et prendre des décisions en conséquence. Si la propriétaire estime que cette échéance représente une opportunité intéressante pour elle-même et son cheval, une étape constructive avant qu’à son tour elle ne reprenne les rênes en compétition, ce serait évidement un honneur pour moi de défendre à nouveau le drapeau au sein d’une équipe de France. Sinon, je suis certaine que mes coéquipiers représenteront dignement les couleurs de notre fédération à cette occasion et je les soutiendrai à 200% avant de revenir plus forte l’année suivante avec d’autres chevaux. Entrer dans le Groupe 1 n’a pas été facile, y rester va être encore plus dur mais c’est sans aucun doute un très bel objectif !

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

childéric.jpg
GIF-Foals-2020-HDLG.gif
31.gif
Natacha Micoud dressage.png
encard.jpg

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020