CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

Bertrand Liegard : la route jusqu’aux Jeux Olympiques est longue mais y participer est un objectif

Après deux 2 èmes places à plus de 70 % sur les CDI 3* de Cascais, Bertrand Liegard et Star Wars font désormais partie du Groupe 1 de la FFE et sont donc potentiellement sélectionnables pour les Jeux Olympiques de Tokyo. De retour en Belgique où il est installé, le cavalier revient pour Dressprod sur ces 2 semaines au Portugal et confie ses projets pour 2020.



Vous venez d'intégrer le Groupe 1 de la FFE. Quels étaient les objectifs de votre participation aux CDI de Cascais ?


En participant aux deux semaines de concours à Cascais mon objectif était d’abord de continuer à enchaîner les bonnes performances avec Star Wars comme nous l’avions fait sur le CDI du Crozet l’été dernier avec deux victoires puis sur le Grand National de St Lo en novembre dernier. Le deuxième objectif était clairement de décrocher deux fois la moyenne de 70% sur les deux Grands Prix dans le but d’intégrer le Groupe 1 de la Fédération.


A aujourd'hui 18 ans, les résultats des dernières semaines indiquent que Star Wars est en bonne forme. Quels sont vos objectifs 2020 ? Avez-vous Tokyo en ligne de mire ?


Il est vrai qu’à 18 ans Star Wars réalise presque ses meilleures performances ! Je pense que l’on a réussi à globaliser l’équitation à la française, dans le respect du cheval, de son équilibre, une équitation légère à l’image de Carl Hester, qui permet d’avoir des chevaux performants dans la durée même s’ils sont plus âgés. Tout cela est possible grâce à un programme bien établi et bien réfléchi. Star Wars est en grande forme. Pour les objectifs 2020, maintenant que le cheval a intégré le Groupe 1 très fermé, seulement composé de deux cavalières jusqu'à présent, ceci va lui ouvrir les portes des CDI 5* et des grosses Coupes des Nations. La prochaine grosse étape devrait donc être le CDIO 5* de Compiègne. La route jusqu’aux Jeux olympiques est longue mais y participer avec Star Wars est un objectif oui.


En quoi Star Wars a-t-il évolué ces derniers mois ?


Je pense que c’est surtout moi qui ai évolué car Star Wars reste lui toujours très disponible. Les Jeux olympiques de Tokyo m’ont boosté et donné un objectif pour cette saison et forcément lorsque l’on se fixe des objectifs ça motive toujours à la performance. Mais je pense que c’est le couple qui a surtout évolué plus que le cheval.


Que vous apportez votre entraîneur Rien van der Schaft ?


Je dois avouer qu’au tout début j’avais un peu peur car il entraînait l’équipe hollandaise et cette équitation n’est pas vraiment proche de la mienne. Mais je me suis vite rendu compte qu’il était très tourné vers une équitation très classique, à l’image de mon mentor Patrick Le Rolland. J’ai vraiment retrouvé beaucoup de similitudes. C’est très gratifiant et c’est vraiment quelqu’un qui veut tout faire pour moi, il est très impliqué et il est présent pour me porter vers les Jeux olympiques.


Quels concours envisagez-vous désormais ?


Nous devrions aller à Hagen ou Saumur mais avant ça il y aura un regroupement début avril à Mâcon pour les cavaliers de la longue liste des JO. Ensuite il y aura donc Compiègne puis Rotterdam. On prend chaque concours les uns après les autres.


Quels sont aujourd'hui les autres chevaux qui composent votre piquet ?


Aujourd’hui Star Wars est toujours mon meilleur cheval mais j’ai aussi de très bons jeunes chevaux que je prépare pour prendre la relève et déjà penser aux Jeux olympiques de Paris en 2024 !


crédit photo : DR

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020