Rechercher

Agathe Stempflin : nous espérons que Donnerdiora HDS poursuivra sa carrière internationale sur le Gr


Propriétaire de la Championne de France Pro 2 Donnerdiora HDS, Agathe Stempflin dirige avec Fabien Boch le Haras du Steinberg, la petite structure alsacienne qui monte. Rencontre avec celle qui vit sa passion de l'élevage et l'aventure du haut niveau aux cotés de Rachel Bastady et Alexandre Ayache.

L'année 2019 a été marquée par le titre de Championne de France Pro2 de votre jument Donnerdiora HDS avec Rachel Bastady. Quels sont aujourd'hui vos objectifs à court, moyen et long terme avec cette fille de Krack C ?

En effet, 2019 a été une année particulièrement riche et enthousiasmante pour Rachel Bastady et Donnerdiora HDS. Elles ont enchaîné les victoires sous la houlette d’Alexandre Ayache qui entraîne le jeune couple depuis fin 2018. Le programme pour 2020 n’est pas encore formellement établi et sera finalisé en fonction de la préparation et de l’évolution de la jument et sa cavalière. En ce qui nous concerne, l’objectif reste le bien être de la jument ! Nous espérons que Donnerdiora HDS poursuivra sa carrière internationale sur le Grand Prix, mais ne brûlons pas les étapes !

Depuis l'ouverture officielle de votre élevage en 2017, vous avez donc obtenu un titre de Championne de France Pro et pas moins de 9 marseillaises cette année. En 2018, un produit de votre structure, Maserati HDS avait fait sensation lors de l'approbation du studbook Oldenburg. Quels sont désormais vos projets pour 2020 ?

En réalité, nous avons démarré notre élevage bien plus tôt, en 2010. Nous avons détecté et acquise certaines de nos reproductrices foals. En 2017, nous avons pris possession de notre nouvelle structure pleinement dévolue à l’élevage. Nous avons fait le choix d’intégrer le Studbook Oldenburg et avons surtout eu la chance d’acquérir une superbe jument (Harmonie HDS). Cette perle noire nous a permis de rencontrer Mme Harli Seiffert qui est devenue une amie proche et notre mentor. Puis rapidement, à l’échelle de la vie d’un éleveur, nous avons vécu la consécration lors de l’approbation du studbook Oldenburg de Maserati HDS (Morricone X Hotline). Pour 2020, nous allons continuer à croiser les doigts et espérer que l’ascension de Rachel Bastady et Donnerdiora HDS se poursuit et pourquoi pas revivre l’excitation des approbations avec Vitalitis HDS (Vitalis X Totilas).

Après seulement quelques années, les résultats de votre élevage sont déjà au rendez-vous malgré un nombre de poulinières modeste au regard des grandes structures qui produisent elles aussi des chevaux de dressage. A quoi attribuez vous les résultats des 2 dernières années ?

Les résultats ont en effet rapidement été au rendez-vous ! Outre une part de chance, cela repose probablement sur notre philosophie d’élevage, à savoir : des croisements longuement réfléchis et discutés avec Harli, des milliers de kilomètres de route pour aller voir les futurs étalons (et pas seulement lors des présentations d’étalons), une attention particulière sur l’alimentation et le suivi des juments ainsi qu’un travail quotidien avec les poulains, comme leurs mères, pour la désensibilisation, la mise en confiance, afin de leur faire comprendre qu’ils seront de futurs partenaires de sport. Nous avons toujours veillé à la qualité des juments qui composent notre élevage. Raison pour laquelle chacune d’entre elle a été montée afin d’identifier les points d’amélioration et leurs points forts sous la selle ! Pouvoir côtoyer les grandes structures d’élevage du Oldenburg et échanger avec eux, nous permet d’accéder à de précieuses informations concernant les différentes lignées modernes ou beaucoup plus anciennes. Enfin, le partenariat privilégié avec la famille Bastady, nous a permis de confier Donnerdiora HDS à une jeune et très prometteuse cavalière et de présenter Maserati HDS aux approbations Oldenburg.

Pourquoi avoir décidé de se lancer dans la production de chevaux de dressage ?

Vouant une passion indéfectible aux chevaux depuis ma plus tendre enfance, l’élevage m’a toujours passionné, tant par son aspect cognitif (réflexion sur la génétique, sur le suivi vétérinaire) mais aussi par son aspect basé sur le ressenti, sur l’observation, l’analyse. Je pense que pour choisir un géniteur adapté, il faut profondément connaître ses juments. La rencontre avec mon conjoint qui été le déclencheur pour le développement de ce projet, qui m’était si cher. Passionné de surcroît par le dressage, il était tout tracé de faire naître de chevaux de dressage, dont le potentiel intrinsèque est primordiale selon les classes que l’on vise.

Quels naissances attendez vous pour 2020 ?

En 2020 nous attendons 4 naissances : Harmonie HDS (Hotline X Davigon) est pleine de Morricone (Millenium X Rubin Royal). Il s’agira de la pleine sœur ou frère de Maserati HDS. G-Cilla HDS (Romanov X De Niro) est pleine de Bernay (Boston X Lord Loxley). Ruling Foxy HDS (Rohdiamant X Welt Hit II) est pleine de La Vie (Livaldon X Scolari) et Ticara HDS (Totilas X Romancier) est pleine de De Royal (De Niro X Rohdiamant). Pour 2021, nous avons déjà quelques étalons sur notre liste parmi lesquels un fils de Totilas, une descendance de Vivaldi, et tant d’autres… Nous finaliserons le choix après les présentations d’étalons 2020 et les petites bouilles tant attendu au printemps dans nos bras 🙂

Quelles souches privilégiez vous ?

Nous avons toujours apprécié et utilisé la belle souche du Rudilore, pour laquelle c’est vouée notre amie Harli Seiffert. Nous avons un intérêt plus mesuré vers la lignée S ou F. Néanmoins, l’élément décisif dans notre choix est la capacité à affronter la pression de la compétition et la soumission au cavalier, tout en apportant une belle qualité de locomotion et un squelette adapté aux contraintes du sport.

Qu'est ce qui selon vous fait un bon cheval de dressage et en quoi essayez vous de vous distinguer ?

Un bon cheval de dressage est un cheval qui arrive à se hisser vers le grand prix et à tenir physiquement. Certes, la beauté du modèle est un atout supplémentaire mais ce critère ne détermine que partiellement la qualité du cheval. C’est pourquoi nous avons essayé de construire notre élevage autour de juments qui se sont essayées à la pression des concours ou dont les parents (comme leurs descendances) se sont illustrés dans le grand sport (Glock’s Romavov, Totilas, Rohdiamant, Hotline,etc…). Nous essayons de nous distinguer au travers des soins que nous apportons aux juments et aux poulains. Le travail de désensibilisation commence dès la naissance et se poursuit quotidiennement jusqu’au sevrage et toute leur vie durant. Nous mettons aussi un point d’honneur sur la qualité de leur alimentation. L’élevage est notre passion et nous avons conscience de la chance que nous avons d’être accompagné par une illustre mentor. Notre résumé tient en une phrase… Amoureux des animaux et soucieux du moindre détail !


haras de la gesse 2020.gif
encard.jpg

ANNONCES

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png
Please reload

© Dressprod 2018  Mentions légales