Alexandre Ayache : nous allons essayer de gagner des points pour les copains et décrocher cette fame


Engagé dans quelques jours sur le CDI 5* de Frankfurt, Alexandre Ayache fait partie, avec Morgan Barbançon et Anne Sophie Serre, des couples tricolores qui tentent actuellement de décrocher une qualification française pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Quelques heures avant son départ pour l'Allemagne, le cavalier de Zo What aborde la compétition avec détermination et sérénité : « il y avait ce week-end à Nice un concours national, j'en ai profité pour dérouler une dernière fois ma reprise libre. Zo What est en pleine forme : nous faisons une reprise sans faute, j'espère que c'est de bonne augure car c'est une reprise techniquement difficile » ; une petite remise en route après leur mésaventure de l'étape Coupe du Monde de Lyon : « il s'était mis un petit coup au boxe sans gravité mais qui nous a contraint de ralentir un peu l’entraînement. Il est cependant au travail complet depuis 3 semaines ».

Malgré les enjeux sportifs de leur prochain concours, le sudiste ne se met pourtant pas de pression : « 5 étoiles ou non, nous avons déjà fait beaucoup de concours avec une concurrence élevée. Si l'Europe de l'Est est parfois critiquée, nous y avons rencontré cette année les meilleurs, comme Hans Peter Minderhoud, Patrik Kittel, Kristy Oatley ou encore Jessica et Benjamin Werndl ». Le cavalier a cependant une stratégie déjà établie : « je pense que je vais monter un Grand Prix un peu calme car je vais à Frankfurt pour prendre des points et c'est davantage sur la reprise libre que je peux le faire. Je préfère donc ne pas trop mettre la pression à Zo What et avoir le lendemain un cheval plus disponible et prêt à me donner davantage. Nous allons faire de notre mieux, mais j'espère réaliser à Frankfurt notre meilleure performance de l'année, sachant que nous avons déjà obtenu quasi 76 % en international, ce qui nous ferait rattraper les autrichiens dans le classement permanent et permettrait à Morgan et Anne Sophie d'avoir un peu moins de pression à Malines. »

Le KWPN de 15 ans, copropriété de Serge Pais, enregistrait cette saison des résultats réguliers : « nous allons nous servir de son expérience pour essayer de gagner des points pour les copains et décrocher cette fameuse place olympique ». Si l'Autriche reste encore devant la France, Alexandre Ayache estime que tout est encore possible « les autrichiens sont prenables d'autant que tous leurs résultats ont été obtenus sur des 5* qui permettent d'obtenir 10 points de bonus et qu'Anne Sophie et moi comptons encore des résultats réalisés sur des CDI 3*. Quoi qu'il en soit, nous n'avons rien perdre mais tout à gagner ! »

crédit photo : Lukasz Kowalski

#AlexandreAyache #ZoWhat

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020