Karen Tebar : le retour à la compétition de Don Luis et Ricardo est désormais envisageable


Figure de l'équipe de France depuis 2003, Karen Tebar faisait début 2019 l'acquisition de Dirbini, l'ex-jument de Grand Prix de Barbara Clément Klinger. Si la cavalière pouvait alors espérer retrouver rapidement les rangs de l'équipe de France, le sort en décidait pourtant autrement.

Karen Tebar confiait ainsi à Dressprod « mon sentiment au sujet de Dirbini reste excellent. Malheureusement, elle est tombée très malade juste après l´achat ! Elle a été en clinique pendant plusieurs semaines, nous n'avons donc pu recommencer le travail que début septembre. J´ai donc repris avec une jument amaigrie, sans muscles et un peu perturbée ». Depuis donc presque 3 mois, le couple basé en Allemagne est à nouveau réuni « avec le travail de base de ces derniers mois, nous sommes devenues bonnes amies » s'amuse Karen Tebar, avant d'ajouter : « elle a bien évoluée : elle a un galop fantastique et a conservé ses points forts : le passage, le piaffer, changement des pieds ». Karen Tebar a donc le regard tourné vers la saison prochaine : « nous allons d'abord continuer à travailler et nous sortirons probablement l´année prochaine en compétition. Mon objectif pour 2020 est d'avoir assez de temps pour mes chevaux, de les avoir en bonne santé et de retourner en concours ».

Absente des carrés internationaux avec Don Luis depuis les Jeux Olympiques de Rio dont elle prenait la 25 ème place, et avec Ricardo depuis l'étape Coupe du Monde de Stuttgart en 2017, Karen Tebar fait désormais preuve d'optimisme quant à leur retour la compétition « mes deux ''hommes '' vont très bien, leur retour à la compétition est maintenant envisageable ».

Outre Don Luis, Ricardo, et Dirbini, Karen Tebar compte aussi deux juments dans son piquet : Heidi et Daggi « mais comme le travail dans mon entreprise ne me laisse pas beaucoup de temps, je monte surtout les deux frère et sœur : Don Luis et Dirbini ».

Avec 4 Championnats d'Europe, 1 Championnat du Monde et déjà 2 Jeux Olympiques au compteur, Karen Tebar ne s'empêche pas elle non plus de songer aux Jeux Olympiques de Paris 2024 ; un retour qui renforcerait sans aucun doute le dressage tricolore.

crédit photo : DR/collection privée

#KarenTebar #DonLuis #Dirbini

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

50.gif
ekestrian.jpg

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales