GPS du CDIO 5* de Compiègne : le duel entre Patrik Kittel et Carl Hester n'aura finalement pas e


C'était un nouveau duel entre la Suède et la Grande-Bretagne qui était annoncé dans le Grand Prix Spécial.

Vainqueurs hier dans le Grand Prix, le suédois Patrik Kittel et sa jument Well Done de la Roche étaient les premiers à pouvoir prétendre à la victoire. Très à l'aise sur ce texte de reprise, la fille de Furstentraum se faisait à nouveau remarquer malgré un premier allongement au trot un peu modeste et une faute dans la ligne de changements de pied aux deux temps. Si le pas était aujourd'hui encore un peu contracté, la première transition au piaffer était quant à elle de bonne qualité. Le couple suédois prend aujourd'hui la 2 ème place avec une note de 75,638 %.

2 èmes hier, Carl Hester et Hawtins Delicato n'auront pas réussi à véritablement inquiéter le suédois. Eux aussi fautifs dans les changements de pied aux deux temps, Carl Hester et Hawtins Delicato présentaient cependant une jolie ligne aux temps. S'ils avançaient légèrement dans le premier piaffer, le couple britannique a aujourd'hui encore brillé par la qualité de ses transitions notamment entre le trot et le passage. Ils concluent donc leur concours avec une 3 ème place et une reprise à 75, 319 %.

C'est finalement bien à la Grande-Bretagne que revient la victoire de l'épreuve grâce à Gareth Hughes et sa jument Classic Briolinca. Sa fille de Trento B venait en effet jouer les troubles fête avec une reprise dénuée de la moindre faute et grâce à un travail piaffer passage absolument métronomique. Ils s'imposent donc avec un 77,17 %.

Au terme du Grand Prix Spécial, la tête du classement provisoire est occupée par la Grande-Bretagne tandis que la France pointe en 6 ème position.

Résultats complets du Grand Prix Spécial ICI

Crédit photo : PSV morel

#PatrikKittel #CarlHester #GarethHughes

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

ANNONCES

50.gif
ekestrian.jpg

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales