CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CDIO de Compiègne : victoire de Patrik Kittel, la France 5 ème au provisoire


Ils étaient 31 à prendre aujourd'hui le départ du Grand Prix de la Coupe des Nations de Compiègne ; une épreuve qui voyait aussi s'affronter quelques individuels de renom, comme Helen Langehanenberg et Damsey FRH ou encore l'australienne Mary Hanna et sa jument par Johnson, Calanta.

Il n'aura rien lâché pour s'emparer de la victoire : Patrik Kittel et sa jument suisse Well Done de la Roche signent à Compiègne une de leurs plus belles performances. Avec une reprise à 77,283 %, et malgré un pas qui pourrait être un peu plus décontracté, le couple suédois s'impose.

Habitué du concours, Carl Hester avait une nouvelle fois choisi de traverser la Manche et de débuter la saison extérieure de son Hawtins Delicato à Compiègne. Second de l'étape Coupe du Monde de Londres avec Charlotte Dujardin, le fils de Diamond Hit retrouvait la compétition avec son cavalier pour la première fois depuis les Jeux Mondiaux de Tryon. Avec une reprise à 76,348 % l’icône du dressage britannique est 2 ème.

3 èmes de la dernière finale Coupe du Monde, Helen Langehanenberg et Damsey FRH étaient les seuls allemands d'une liste de départ pourtant déjà bien fournie. Avec 2 fois la note de 10 au pas allongé et malgré quelques difficultés dans la transition passage/piaffer, Helen Langehanenberg et Damsey FRH se voyaient gratifiés d'un 75,957 % qui leur permet de prendre la 3 ème place.

Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II retrouvaient à Compiègne le chemin des terrains après leur participation à la Finale Coupe du Monde de Göteborg début avril. En 2018, c'était déjà à Compiègne que le couple défendait pour la première fois les couleurs françaises. Morgan Barbançon Mestre et Sir Donnerhall II concluent ce Grand Prix avec une moyenne de 71,783% et une 8 ème place qui leur permet de confirmer une fois encore leur position de leader de l'équipe de France.

Première française à s'élancer, Stéphanie Brieussel avait de quoi être satisfaite de son Amorak. Parfois un peu regardant, le hongre par Special D était aujourd'hui tout à fait exemplaire. Avec une moyenne de 69,239 % et une 17 ème place, ils déroulaient ce matin leur meilleur Grand Prix depuis l'étape Coupe du Monde d'Amsterdam en janvier 2017 (69,7 %).

Membres de l'équipe de France victorieuse à Hickstead l'année dernière, Anne Sophie Serre et Vistoso de Massa débutaient leur saison 2019 sur le CDI 3* de Nice à 72,022 %. En progrès constants depuis l'année dernière, le hongre par Maestro JBG s'oubliait pourtant aujourd'hui dans un trot allongé et galopait quelques foulées. Avec un moyenne de 68,587 %, ils prennent la 21 ème place.

La journée fut plus difficile pour Arnaud Serre et Ultrablue de Massa. Manifestement impressionné en piste, le hongre de 11 ans par Rubin Royal Old s’avérait aujourd'hui fautif, notamment entre les deux pirouettes au galop. Avec une reprise à 67,043 %, ils doivent se contenter d'une 28 ème place.

Au terme de cette première journée de compétition, la tête du classement par équipe est occupée par la Grande Bretagne. La France pointe quant à elle à la 5 ème place.

Résultats complets du Grand Prix ICI

crédit photo : agence Ecary

#PatrikKittel #Delaunay #CarlHester #HelenLangehanenberg #arnaudserre #AnneSophieSerre #StéphanieBrieussel #MorganBarbançon

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020