L'avenir des Jeux Équestres Mondiaux véritablement en question ...


Après une édition 2018 particulièrement critiquée quant à sa gestion et à son organisation, l'avenir des Jeux Équestres Mondiaux tels qu'on les connaît est plus que jamais en question. La Fédération Équestre Internationale étudie d'ailleurs actuellement quelles perspectives pourraient leur être données.

A 4 ans des prochains Jeux Mondiaux, aucun candidat n'est pour l'heure connu. Si Samorin en Slovaquie et Lexington furent un temps candidates, elles retiraient finalement toutes les deux leurs candidatures : la première de trouvant pas d'accord avec la FEI sur les conditions d'organisation, la seconde renonçant pour raison budgétaire et notamment les 12 millions d'euros d’investissements nécessaires dans ses infrastructures.

Ingmar de Vos, le Président de la FEI déclarait en tous cas il y a quelques jours , qu'une "feuille de route pour l'avenir" était en cours de réflexion. Il ajoutait également « bien que nous ayons encore renforcé les critères minimaux d'éligibilité, nous devons admettre qu'en raison du développement de notre sport dans de nombreuses régions, il devient de plus en plus difficile de trouver des organisateurs capables de prendre en charge un événement d'une telle ampleur».

Les JEM continueront-ils d'être un grand rendez-vous équestres multidisciplinaires ? Éléments de réponse : « nous devons avoir le courage de regarder l'avenir de nos championnats du monde et se demander si les JEM sont toujours le meilleur format. La nouvelle norme introduite par le CIO vise également à réduire les coûts pour les organisateurs et à développer des concepts qui leurs permettent de présenter à nouveau une candidature pour l'organisation de championnats du monde. »

Ingmar de Vos ajoute enfin « alors que nous continuerions à promouvoir des offres multidisciplinaires, nous devons nous demander s'il est toujours réaliste d'imposer un modèle intégrant toutes nos disciplines dans un seul événement. Si nous voulons réussir, nous devons avoir un modèle qui crée de la concurrence et puisse intéresser de nombreux organisateurs plutôt que de devoir lutter pour trouver et motiver un organisateur pour les JEM. »

Les JEM de Tryon étaient-ils donc les derniers Jeux Mondiaux à 8 disciplines comme on pourrait le comprendre ? A suivre.

source : dressage-news.com


50.gif
GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg
29.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2018  Mentions légales