Guillaume Recoing : les conseils d'Isabell Werth, on ne les a pas tous les jours


Guillaume Recoing était ce matin à Equita'Lyon. Il participait à un événement exceptionnel organisé par la Société Hippique Française, en partenariat avec France Dressage : la présentation des meilleurs jeunes chevaux français à celle qu'on ne présente plus, Isabell Werth. En selle sur sa jument Star de l'Océan (Soliman), Guillaume Recoing bénéficiait des conseils de la multi-médaillée. Il revient pour Dressprod sur cette expérience.

-Isabell Werth vous a fait travailler ce matin. Pouvez-vous nous parler de cette séance ?

La séance s'est vraiment déroulée comme je l'espérais. Bien sûr j'étais impatient de savoir ce qu'elle allait penser de ma jument. Avoir son appréciation technique est assez exceptionnel. Nous sommes vraiment rentrés dans le travail. Dans mon cas, nous nous sommes concentrés ce que nous faisions déjà pour préparer les 6 ans l'année prochaine : le début du rassembler. C'était d'ailleurs ce que nous commencions à aborder depuis la Grande Semaine de Saumur. Cette séance était aussi intéressante que productive, d'autant que les conseils d'Isabell Werth, on ne les a pas tous les jours, ni même plusieurs fois dans une vie. Je suis donc ravi.

- Comment a-t-elle apprécié Star de l'Océan ?

Isabell Werth a trouvé que la jument était de grande qualité, qu'elle avait 3 très bonnes allures, un trot élastique, un galop montant et un pas de très bonne qualité, et que, malgré sa grandeur, elle savait le raccourcir et utiliser tout son corps. Elle a bien noté que la jument pouvait se rassembler en continuant à garder le rythme et la qualité de son allure. Elle a aussi bien souligné son mental, sa générosité, son côté travailleuse et son petit truc en plus qui lui permet de se grandir dans un contexte aussi regardant qu'aujourd'hui.

- En quoi l'apport d'Isabell Werth diffère-t-il de celui des entraîneurs que vous connaissez ?

L'apport reste parfaitement classique. La semaine dernière, nous étions en stage avec Marina Caplain Saint André, justement pour le programme des Jeunes Talents de la SHF, et nous avons travaillé dans le même sens : les transitions dans le galop, sur le cercle etc … Isabell Werth m'a cependant repris sur ma position. C'était intéressant de l'entendre nous demander d'aller notamment plus loin dans le travail sur la rêne extérieure, dans les flexions et l'incurvation.

- Avec qui travaillez-vous aujourd'hui ?

Cette année je vais travailler avec Marina, dans le cadre du programme Jeunes Talents et sur les concours où elle interviendra. Je travaille aussi Jessica Michel : quand nous rencontrons une difficulté nous savons que nous sommes là l'un pour l'autre. Plus occasionnellement, quand Hans Heinrich Meyer zu Strohen vient au Haras de Hus, je travaille aussi avec lui si un créneau est disponible. Ce fut notamment le cas pour préparer les Championnats du Monde.

- Quels sont vos objectifs 2019 ?

Nous allons préparer les épreuves 6 ans, en espérant pourquoi pas participer à nouveau aux Championnats du Monde, même s'il a une marche importante entre les 5 les 6 ans. Les changements de pied sont d'ailleurs en cours d'apprentissage.

photo : collections privée / DR


GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020