Dress'In Deauville : Morgan Barbançon meilleure tricolore


CDI 3* : l’hymne suisse pour le Grand Prix Equithème

Premier temps fort du Dress’In Deauville, le Grand Prix Equithème : il réunissait 40 couples et 16 nations : ARM, AUS, BEL, DEN, ESP, FRA, GBR, GER, JPN, KOR, LUX, NED, PLE, RUS, SUI, UKR.

Avec une moyenne de 70.783%, Estelle Wettstein (SUI) s’empare de la victoire avec West Side Story ; une jolie jument noire de 10 ans, avec laquelle elle remportait déjà le Grand Prix et le Grand Prix Freestyle du CDI 4* de Achleiten (AUT) en juin dernier. En embuscade derrière la suissesse, à 70,652%, pointe la néerlandaise Tosca Visser van der Meulen, associée à Asther de Jeu ; une fille que Contango âgée de 13 ans. Le britannique vice-champion du monde par équipe 2014, Michael George Eilberg, prend quant à lui la 3ème place du Grand Prix, associé à son expérimenté Marakov ; un cheval de 18 ans avec qui il remportait la médaille d’argent par équipe aux championnats d’Europe en 2015. Morgan Barbançon Mestre, 10ème à la finale Coupe du monde cette année, signe à Deauville la meilleure performance tricolore avec Bolero et s'empare de la 6ème place avec une reprise à 69,609 %.

Estelle Wettstein - Crédit photo : Pixels Events CDI J : Les Pays-Bas s’imposent Dans le CDI Juniors, Coco Soffers (NED) et Formidable n'ont fait qu'une bouchée des autres concurrents, s'imposant à 71.414%. Maria Guerrero Galve (ESP) et Gustaaf s'installent à la seconde place (69.444%) devant Eugénie Burban (FRA) et Galaxie, 3ème (69.242%) : contrat rempli pour la jeune française qui débutait ici en international son étalon par Jazz. CDI YR : Bis repetita pour les Pays-Bas Des 5 nations en compétition (BEL, FRA, GBR, NED, USA), les Pays-Bas ont été les seuls à tirer leur épingle du jeu grâce à la prestation de la n°14 mondiale, Bo Oudhof en selle sur Colt Sollenburg, son cheval de tête, et à une reprise notée à 69.902%. Elle devance Rebecca Bell (GBR) et Nibeley Union Hit, 2ème, avec 67.745% et Eugénie Burban (FRA) et Little Rock, 3ème, avec 65.441%. CDI 2* : Victoire de Maria Eilberg dans le Prix France Location Engagée avec 2 chevaux, la britannique vice-championne du monde par équipe en 2010, Maria Eilberg, avait mis toutes les chances de son côté pour occuper la tête du classement. Elle s'impose avec Royal Concert à 71.458%, suivi de Sarotti 57 à la 2ème place à 70.375%. Henrietta Cheetham et Schattentanzerin complètent ce podium 100% britannique avec une reprise à 65.958%. CDI Am : Marine Faust s’impose dans le Prix Les Vans Barbot Marine Faust et Salomé continuent sur leur lancée. Après une première victoire hier dans le Saint Georges, le couple français s’empare à nouveau de l’Inter I avec une moyenne de 67.059%. Marie Agnès Bonassies (FRA) et Sir Misty Cavok prennent quant à eux la seconde place à 65.245% devant Laetitia Van De Wyck et Donares à 64.706%. CDI P : Une victoire pour l'Allemagne Auteur de la meilleure reprise, Lucie-Anouk Baumgürtel (GER) n’a laissé aucune chance à ses rivaux, affichant une moyenne de 73.381%. La double championne d’Europe poneys 2016 et 2017 était associée à Classic Dream FH, un poney de 10 ans avec lequel elle finissait 2ème de l’épreuve individuelle et 3ème de l’épreuve par équipe du CDIO P de Mariakalnok (Hongrie) en mai dernier. La cavalière néerlandaise Senna Evers, monte sur le 2ème marche du podium après une reprise à 71% de son Majos Cannon. Son compatriote Sterre Martins complète le podium avec Don’t Forget Me et une moyenne de 66.571%. CDI 2* : Kara Bosman l’emporte Affichant une moyenne de 71.618%, la belge Kara Bosman et Finderprincess, 2ème jeudi du Prix Fiteco, remporte cette fois-ci l’épreuve devant Fie Christine Skarsoe (LUX) et Shy Boy, 2ème à 70.686%. Karen Nijvelt (NED) et Caramba complètent le podium à70.294%. FFE Dress Tour : Morgan Barbançon Mestre récompensée Huit cavaliers français étaient au départ du Grand Prix Equithème, support du circuit FFE Dress Tour. Conçu par la Fédération Française d’Equitation, il permet d’accompagner les couples tricolores vers le haut niveau lors des épreuves internationales organisées dans l’hexagone. Morgan Barbançon Mestre associée à Boléro, un fils de Johnson propriété de sa sœur Alexandra Barbançon Mestre, remporte cette étape grâce à sa reprise jugée à 69,609 %.

#DressInDeauville #MorganBarbançon

b.gif
GIF-dressprod-HDLG.gif
31.gif
encard.jpg

CHEVAUX DE DRESSAGE A VENDRE

Tarif annonce : 15€ / le trimestre

également dans l'actu

# Suivez-nous

Instagram-orange-.png

© Dressprod 2020